GT FFSA: Bilan d’un week-end en Bourgogne

A l'affiche de Dijon...

Le Championnat de France FFSA des Circuit fut à l’honneur sous le soleil de Dijon. En ce weekend de fête, les six plateaux présents ont assuré un véritable spectacle en piste. En effet, pour la deuxième année consécutive, nous avons pu assister à un réel feu d’artifice d’action sur le tracé bourguignon grâce au Championnat de France FFSA GT, au Championnat de France F4, à la Porsche Carrera Cup France, la Renault Clio Cup France, la Peugeot 308 Racing Cup ou encore la toute nouvelle Alpine Elf Europa Cup.

 

Championnat de France FFSA GT
Course 1 : Pour leur première apparition en Championnat de France FFSA GT, Nicolas Schatz et Alain Gaunot (Ginetta G55 / Schatz-Lestienne Racing) ont soufflé la victoire pour 46 millièmes de seconde à Fabien Michal / Grégory Guilvert (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing). Benjamin Ricci / Thomas Drouet (Mercedes AMG / AKKA-ASP Team) complètent le podium dijonnais. Auteur d’une belle remontée au sein du peloton, Rodolphe Walgren (Ginetta G55 / Speedcar) s’impose chez les Am pour prendre la tête au classement général.

Course 2 : Sur le Circuit Dijon Prenois, Jim Pla et Jean-Luc Beaubelique (Mercedes AMG / AKKA-ASP Team) se sont imposés pour la deuxième fois de la saison. En l’emportant devant Thomas Laurent / Alexandre Bardinon (Mercedes AMG / M Racing – YMR) et Grégory Guilvert / Fabien Michal (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing), le duo revient à dix points de Benjamin Lariche / Robert Consani (Ginetta G55 / Speed Car), huitièmes aujourd’hui. Chez les Am, Arnaud et Olivier Gomez (Maserati GranTurismo / GP 34 by Gemo Motorsport) ont signé leur première victoire de l’année.

Championnat de France F4
Course 1 : Après la victoire du Belge Ugo De Wilde dans la Course 1 le samedi, le Français Théo Nouet a victorieusement ouvert son palmarès au Championnat de France F4 en dominant la Course 2. Leader du Championnat, le Brésilien Caio Collet n’a pas tardé à retrouver le chemin du succès dans la dernière course du meeting organisée sur le circuit de Dijon-Prenois.

Course 2 : La journée dominicale a débuté avec la Course 2 donnée selon la grille inversée pour les 10 premiers de la course précédente. Le pilote d’Oman Shihab Al Habsi n’a pas eu l’occasion de profiter longtemps de sa pole position. Rapidement dépassé par Théo Nouet, il allait ensuite rétrograder nettement dans le classement. De son côté, Nouet se montrait impérial : « Lorsque j’ai pris la tête de la course au détriment de Shihab, je me sentais vraiment bien dans l’auto. J’ai enchaîné les tours très rapides pour me construire une solide avance, ce qui m’a permis de ménager mes pneumatiques autant que je le pouvais pour la Course 3. »

Course 3 : La Course 3 a encore apporté son lot de suspense et de dépassements, favorisés par l’aspiration dans la ligne droite de Dijon. A l’extinction des feux, le Français Adam Eteki exploitait parfaitement sa place en pole position et s’installait solidement en tête devant le Belge Ugo De Wilde, pendant que le Français Pierre-Louis Chovet manquait son envol et passait de la 2ème à la 9ème place. Très vite, Caio Collet se mettait en chasse des deux premiers premiers. De Wilde s’inclinait au 6ème tour. Et c’est à trois de tours de l’arrivée, qu’il prenait le meilleur sur Eteki pour s’imposer.

Peugeot 308 Racing Cup:
Auteur d’un week-end de course parfait sur le circuit de Dijon-Prenois, Teddy Clairet creuse l’écart en tête du Championnat 308 Racing Cup à la mi-saison. Le junior du Team Pussier Automobiles by Clairet Sport va passer l’été avec 42 points d’avance sur Julien Briché, champion en titre, avant le rendez-vous de la rentrée, à Magny-Cours le 8 et 9 septembre.

– Avec 2 pole positions, 2 victoires et 2 meilleurs tours en course, Teddy Clairet (24 ans) a dominé ce rendez-vous, chez les juniors mais aussi au classement général. Son frère Jimmy, classé 2 fois 2ème, lui permet d’accentuer son avance au championnat sur ses poursuivants immédiats.
– Le champion en titre, Julien Briché, qui enchaine les courses de TCR Europe avec la PEUGEOT 308 TCR, conserve sa 2ème place au Championnat 308 Racing Cup malgré un week-end difficile.
– Chez les juniors, Florian Briché a réalisé une très bonne opération et confirme son potentiel : 5e en course 1 & au pied du podium en course 2, tandis que Stéphane Ventaja faisait de même en catégorie Gentlemen en s’imposant par 2 fois devant Laurent Richard.

Porsche Carrera Cup France  
Course 1 :
– Vaincu par une crevaison à deux tours de l’arrivée de la première course de Dijon-Prenois, Julien Andlauer laisse la victoire à Ayhancan Güven le 14 juillet.
– Le Turc monte pour la première fois sur la plus haute marche du podium de la Porsche Carrera Cup France, devant Alessio Rovera et Jérémy Sarhy, premier Rookie.
– Nicolas Misslin entame sa remontée dans le classement B en s’imposant sur le fil devant Sébastien Dumez et Stéphane Denoual.

Après deux étapes hors de France pour commencer la saison, les concurrents de la Porsche Carrera Cup France retrouvaient le circuit de Dijon-Prenois le jour de fête nationale. L’Espoir Porsche Carrera Cup France Hugo Chevalier (Martinet by Alméras) avait été le plus rapide des essais libres devant son équipier Julien Andlauer et l’Italien Alessio Rovera (Tsunami RT). Parmi les pilotes B, Nicolas Misslin (Martinet by Alméras) se mettait en valeur avec le meilleur temps.

Course 2 :
Après le Turc Ayhancan Güven hier, c’est un autre étranger qui s’impose à Dijon-Prenois aujourd’hui avec l’Italien Alessio Rovera.

Julien Andlauer et Ayhancan Güven terminent également sur le podium, devant les deux rookies Hugo Chevalier et Jérémy Sarhy.

David Hallyday remporte sa première victoire de la saison en Championnat B grâce à un dépassement en fin de course sur Sébastien Dumez. Le podium était complété par Stéphane Denoual.

Pour la quatrième fois consécutive, Julien Andlauer (Martinet by Alméras) signait la pole position en 1:18.574, devant Alessio Rovera (Tsunami RT), Valentin Hasse-Clot (Sébastien Loeb Racing) et Ayhancan Güven (Attempto Racing). En Championnat B, Sébastien Dumez (Team 85 / Bourgoin Racing) était le plus rapide devant Nicolas Misslin (Pierre Martinet by Alméras).

Renault Clio Cup France
Malgré un début de qualifications dominé par Pierre Tierce (Tierce Racing) et Nicolas Milan, Benoît Castagné frappe fort à mi-séance avec un chrono en 1’29’’637. Ses concurrents ne parviennent pas à répondre et l’Albigeois devance finalement son rival Nicolas Milan pour près de quatre dixièmes de seconde d’avance !

À l’amorce du dernier passage, Benoît Castagné joue son va-tout en tentant d’intimider Nicolas Milan, mais ce dernier ne craque pas et le recroise à l’intérieur du premier virage pour s’imposer devant son adversaire. Derrière, Thibaut Bossy arrache la troisième place à David Pouget, finalement huitième derrière Yoann Baziret (Setup Racing), Alexandre Gadois, Dorian Gundelfels et Antoine Prétin (GPA Racing).

Derrière les protagonistes habituels, les places d’honneur font la part belle aux pilotes s’étant véritablement donnés en piste : Antoine Prétin réalise une véritable performance en terminant cinquième de sa deuxième course de l’année en Clio Cup France. Il s’offre même le luxe de devancer
Mathieu Lannepoudenx et Yoann Baziret. Derrière, le Junior Marc De Fulgencio s’impose pour sept dixièmes devant Corentin Tierce. Anthony Jurado complète le podium d’une catégorie qu’il domine toujours au championnat. Chez les Gentlemen, David Pajot remporte son quatrième succès consécutif pour déloger Stéphane Auriacombe (Tierce Racing) au nombre de victoires !

Alpine Elf Europa Cup
Sur le circuit de Dijon, les pilotes de l’Alpine Elf Europa Cup ont offert un superbe spectacle avec deux courses ponctuées de multiples dépassements. Avant la trêve estivale, Pierre Sancinéna (CMR) a accentué son avance en remportant sa quatrième victoire de la saison, tandis que Marc Guillot (Milan Compétition) a connu le grand bonheur de s’imposer à domicile.

Trois semaines après le meeting du Nürburgring, les dix-sept pilotes de l’Alpine Elf Europa Cup se retrouvent sur le circuit rapide et vallonné de Dijon-Prenois. En ce week-end de Fête Nationale, le public assiste également aux débuts de l’Alpine A110 GT4 en Championnat de France FFSA GT.

Communiqué FFSA,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*