La météo complique le week-end du StreetArt Racing à Misano

Blachmann & Darras à Misano

En rejoignant le circuit italien de Misano pour la troisième épreuve de la GT4 European Series, l’équipe StreetArt Racing s’attendait à rencontrer le soleil sur cette terre de vacances. Mais vendredi, à l’occasion des deux séances d’essais libres, c’est le déluge qui a empêché Pascal Bachmann et Julien Darras d’apprendre idéalement ce tracé qu’ils découvraient. Dès lors, la suite du week-end fut marquée par de belles remontées…

 
L’analyse finale du meeting de Misano se veut plutôt positive. En plaçant leur Aston Martin Vantage GT4 à deux reprises dans les points de la catégorie Pro-Am (10e de la première course puis 8ème de la seconde), Pascal Bachmann et Julien Darras ont bien récupéré un début de week-end qui n’avait pas du tout répondu à leurs attentes. « Deux séances d’essais libres étaient prévues vendredi », explique le Suisse, qui fait ses débuts en circuit cette année après avoir vécu l’essentiel de son parcours sportif en rallye. « Julien et moi découvrions ce circuit et nous avions bien l’intention de les exploiter au mieux, mais un déluge s’est abattu sur la côte adriatique. Dans la première séance, il était impossible de rouler tellement il y avait de l’eau sur la piste. Dans la seconde, l’asphalte était encore mouillé, mais nous avons pu effectuer quelques tours. Sachant que l’on annonçait un temps ensoleillé pour la suite du week-end, nous n’avons toutefois pris aucun risque. »

C’est donc sans avoir fait un seul tour sur un circuit sec que les deux hommes abordaient les deux séances d’essais qualificatifs, longues de 20 minutes seulement. « Dans un peloton de 44 voitures et face à des concurrents ayant – pour la plupart – déjà roulé à Misano l’an dernier, on savait que ce serait compliqué », explique Julien. Auteur d’un chrono à moins de deux secondes de la pole position, le jeune Français parvenait toutefois à se classer dans le Top 30. C’était logiquement plus compliqué pour Pascal, qui manque clairement de roulage dans des conditions sèches et qui a davantage payé les conditions météo du vendredi.
 
Mais les deux gaillards ne sont pas du genre à abandonner aussi facilement. Lors de la première course, ils passaient de la 30ème à la 26ème place du classement général, non sans s’offrir le point de la 10ème position dans la catégorie Pro-Am. Le lendemain, ils faisaient mieux encore. Partant de la 41e position, le duo s’offrait une course solide, avec une 22ème place sous le drapeau à damier et un 8e rang en Pro-Am.

« Vu les circonstances, Pascal et Julien s’en sont vraiment bien sortis », se réjouissait Damien Hellebuyck, le Team Manager du StreetArt Racing. « Et ça nous donne d’autant plus de regrets car, avec deux vraies séances d’essais libres, il y avait le potentiel pour faire beaucoup mieux ! Mais on ne peut rien contre les caprices de la météo… On espère donc pouvoir prendre notre revanche à domicile ! »
 
C’est en effet sur le Circuit de Spa-Francorchamps que l’équipe belge poursuivra sa campagne européenne du 20 au 22 juillet. Tant Julien que Pascal ont déjà pu rouler en essais avec l’Aston Martin Vantage GT4 sur ce tracé mythique et ils ont bien l’intention d’y démontrer leur vrai potentiel !

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*