F3: Les courses de S. Fenestraz sabordées par ses adversaires

Sacha Fenestraz au Norisring

Le jeune pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit a fait l’’amère expérience d’être percuté dans deux des trois courses du Norisring. Il repart néanmoins d’’Allemagne avec 4 points et la 8ème place au Championnat de Formule 3 Europe.

 

Grand amateur de circuit urbain, Sacha Fenestraz avait effectué des débuts tonitruants dans le Championnat d’Europe de F3 en s’imposant avec brio dans les rues de Pau. Aussi, le jeune pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit se faisait-il une joie de découvrir le circuit urbain du Norisring.

Ciselé dans le cœur historique de Nuremberg, en Allemagne, le Norisring est un circuit à nul autre pareil. Essentiellement composé de longues lignes droites et de deux épingles, il est bordé de murs et de rails qui se referment tels des pièges définitifs sur les malheureux pilotes qui les approchent de près.

Avalé à plus de 170 km/h, les 2,3 km du Norisring accouchent d’une hiérarchie formidablement resserrée où le moindre dixième perdu en cours de route se traduit par une chute au classement. Après de solides essais libres bouclés au 8ème rang avec moins de 3 dixièmes de retard sur la meilleure performance, Sacha était confiant de pouvoir progresser en qualifications. Mais une averse a rebattu les cartes et le pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit n’a pas trouvé le bon rythme dans l’exercice du tour lancé. Il s’est positionné à la 10ème place de la grille de départ de la première manche et à la 13ème des deux suivantes. « La piste séchait dans la première séance et il fallait donc être au top dans le dernier tour. Malheureusement, j’ai commis une petite erreur dans le dernier secteur, sans quoi j’aurais pu viser la 2ème ou 3ème place », explique Sacha. « Dans la seconde qualif, je n’étais pas au mieux, j’avais un petit manque de performance. »

Les courses lui ont également apporté leur lot de désillusions. Alors qu’il avait pris un envol remarquable et qu’il s’était hissé à la 6e place de la première course, un adversaire l’a percuté par l’arrière et envoyé dans le mur. « J’ai pris un super départ mais je n’ai pas eu le temps d’en profiter ! J’ai vu une voiture arriver sur moi comme une bombe, j’ai laissé la place à l’intérieur, mais il a décollé sur le vibreur et m’a heurté. C’est très frustrant car j’aurais pu marquer de gros points et en plus ça m’a enlevé beaucoup de temps de roulage ! »

Dans la 3ème manche, il était également victime de la fougue d’un adversaire qui a provoqué son abandon alors qu’il était en bagarre pour le gain de la 9ème place. Seule la première épreuve dominicale lui a permis de s’exprimer réellement en piste, avec une solide remontée de la 13ème à la 8ème place. « Même mésaventure dans la troisième course, dans le même virage. Un concurrent en travers dans le virage me tape à l’arrière et je ne peux rien faire pour éviter l’abandon » note Sacha. « Le point positif d’un week-end à oublier, c’est la deuxième course où je fais une bonne remontée. J’aurais aimé faire encore mieux, mais j’ai appris au Norisring que les freins peuvent être un facteur limitant : ils sont très chauds et tout le monde freine très tard dans les épingles. Du coup, il est difficile de porter une attaque sans risquer de tout perdre et en plus il faut prendre soin des freins. Au final, mes mésaventures confirment qu’un autre paramètre majeur est la position sur la grille : il faut que je progresse en qualifications pour partir plus haut sur la grille et ainsi avoir moins de risques d’être pris dans le ventre mou du peloton où les bousculades sont fréquentes. C’est mon objectif pour les prochaines courses de Zandvoort ! » conclut le pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit.

Sacha Fenestraz – F3 Europe – Norisring, 23-24 juin
Course 1
Position sur la grille : 10ème – Résultat : Abandon

Course 2
Position sur la grille : 13ème – Résultat : 8ème

Course 3
Position sur la grille : 13ème – Résultat : Abandon

Championnat : 8ème, 55 points

Prochaine course : 14-15 juillet, Zandvoort

Communiqué FFSA,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*