24 Heures du Mans: Le résumé à 11 heures

En LMGTE Pro, la bataille fait rage ce matin tandis qu’au classement général, Toyota ne tremble pas.

Fernando Alonso est au commandement de l’épreuve, grâce à un beau travail de tout l’équipage pendant la nuit. Et Sébastien Buemi, et Kazuki Nakajima, et Fernando Alonso lui-même ont enchaîné les tours rapides.

La Toyota TS050 Hybrid #8 était en retard de 1’40 au début de la nuit et est désormais en tête avec 1’20 d’avance !

La dernière heure de course n’a pas permis à l’équipage de la #7 de se rapprocher. Une slow zone du Tertre Rouge au milieu des Hunaudières ne permettait pas aux pilotes de s’exprimer pleinement. Désormais, avec une piste totalement disponible, le face-à-face se poursuit. Les temps au tour des deux voitures hybrides sont souvent proches des 3’20.

En LMP2, suprématie russe ! Jean-Eric Vergne continue son édition impressionnante. A 15 tours de la Toyota de tête, l’Oreca 07 – Gibson #26 de G-Drive Racing domine depuis le début de l’épreuve. La catégorie fut animée dans la dernière heure, avec notamment une sortie de Paul Di Resta avec la Ligier JS P217 – Gibson #22 dans les virages Porsche, qui allait se solder par un abandon.

En LMGTE Pro, Porsche voit la vie en rose ! ‘Pink Pig’ a passé la nuit en tête. La 911 RSR #92 connaît une course sans encombre et possède une avance confortable. Derrière la voiture allemande, tout semble encore ouvert. On retrouve actuellement la Ford GT #68 avec Sébastien Bourdais qui a sauté dans le baquet à 10h 30 et le triple champion du monde de tourisme (WTCC) Andy Priaulx dans la Ford GT #67. Sans oublier la Porsche 911 RSR #91 de Frédéric Makowiecki. Peu avant 11 heures, Andy Priaulx a fait parler toute son expérience pour déborder ‘Mako’ à Indianapolis. Il a habilement invité son adversaire à emprunter la partie la plus sale de la piste pour s’infiltrer. Une tactique que les connaisseurs ont appréciée.

A noter l’abandon de la Corvette C7.R #64, pour cause de surchauffe moteur. Tous les efforts sont centrés sur la #63, 5ème.

Voir la Porsche 911 RSR #77 de l’équipe Dempsey-Proton Racing en tête devient une habitude depuis 15 heures hier. Mais attention, la Ferrari de Keating Motorsports #85 navigue à 30 secondes seulement.

Le top 3 par catégorie à 11 heures
LMP1
1. Toyota Gazoo Racing #8
2. Toyota Gazoo Racing #7
3. Rebellion Racing #1

LMP2
1. G-Drive Racing #26
2. Signatech Alpine Matmut #36
3. IDEC Sport #48

LMGTE Pro
1. Porsche GT Team #92
2. Porsche GT Team #91
3. Ford Chip Ganassi Team USA #68

LMGTE Am
1. Dempsey – Proton Racing #77
2. Keating Motorsports #85
3. Spirit of Race #54

Geoffroy Barré,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*