24 Heures du Mans: Le résumé à minuit

© ACO,

Si les Toyota ne sont pas inquiétées, la bataille entre voitures non-hybrides est, elle, animée. Les Rebellion R13 – Gibson ont pris le pouvoir face à un clan russe décimé.

Depuis 15 heures, Toyota livre une prestation parfaite. Les deux machines hybrides n’ont jamais laissé le commandement.

Actuellement, c’est la TS050 Hybrid #7, avec Mike Conway au volant, qui mène devant la TS050 Hybrid #8, menée par Sébastien Buemi. L’écart avec la première voiture non-hybride est de trois tours.

Face aux Toyota, la lutte en LMP1 devient une affaire suisse. En effet, la BR Engineering BR1 #17 qui occupait la troisième place est sortie de la piste aux virages Porsche. Matevos Isaakyan est descendu de voiture pour examiner les dégâts. Il a tenté de revenir en piste, mais un début d’incendie l’a contraint à mettre de nouveau pied à terre. L’abandon est officialisé à minuit. Voilà qui laisse le champ libre aux deux Rebellion R13 – Gibson, troisième et quatrième. Elles avaient déjà profité des soucis sur l’autre BR Engineering BR1, qui a essuyé des problèmes de capteur moteur plus tôt. A minuit, la Rebellion R13 – Gibson #3 est donc sur le podium, suivie par la #1.

Stabilité en LMP2 avec l’équipe G-Drive Racing en tête. Signatech Alpine Matmut est à la deuxième place, avec les autres équipes françaises qui suivent toujours : Panis Barthez Compétition, IDEC Sport, Graff-SO24 et TDS Racing.

En LMGTE Pro, Porsche a un temps dominé la catégorie avec trois voitures. Les 911 RSR #92, #91 et #93 menaient. Mais les difficultés semblent se multiplier. La n°94 a abandonné. La liaison suspensions/châssis est endommagée, et ne permet pas de garantir aux pilotes une voiture 100% sûre. Alors que le cap de minuit est passé, la Porsche 911 RSR #93 est rentrée dans son box. Porsche tient pour le moment un doublé avec ses deux voitures parées d’une livrée historique, mais huit voitures sont encore dans le tour de tête, et la moindre erreur se paie cash. La nuit ne fait que commencer.

En LMGTE Am, Ferrari pointe enfin devant… mais seulement à la faveur des arrêts ravitaillement. La 488 GTE de JMW Motorsport lutte avec la 911 RSR de Dempsey-Proton Racing. Sept voitures sont encore dans le même tour.

Le top 3 par catégorie à minuit
LMP1
1. Toyota Gazoo Racing #7
2. Toyota Gazoo Racing #8
3. Rebellion Racing #3

LMP2
1. G-Drive Racing #26
2. Signatech Alpine Matmut #36
3. Panis-Barthez Compétition #23

LMGTE Pro
1. Porsche GT Team #92
2. Porsche GT Team #91
3. BMW Team MTEK #81

LMGTE Am
1. JMW Motorsport #84
2. Dempsey – Proton Racing #77
3. Keating Motorsports #85

Geoffroy Barré,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*