24 Heures du Mans: Le point à 18 heures

© ACO

Fernando Alonso a pris le volant de la Toyota TS050 Hybrid #8 à 17h 30 pour son premier relai. Il est actuellement deuxième à la poursuite de la seconde voiture japonaise, emmenée par José-Maria Lopez.

Toyota domine toujours la 86ème édition des 24 Heures du Mans. En tête, José-Maria Lopez emmène la TS050 Hybrid #7 et devance de 15 secondes Fernando Alonso sur la voiture soeur (#8).

Avant eux, Sébastien Buemi et Mike Conway ont enchaîné les tours en 3’20 et ont permis aux hybrides de creuser l’écart avec les Rebellion R13 et BR Engineering BR1. Si l’on retrouve bien six voitures LMP1 aux six premières places, les voitures qui ne possèdent pas de système hybride sont distancées.

Notons que les deux autos engagées par CEFC TRSM Racing, les Ginetta G60-LT-P1, sont maintenant dans le peloton des LMP2. Les pilotes ne peuvent descendre en dessous de la barre des 3’30.

En LMP2, les équipes françaises sont à l’honneur : Signatech Alpine Matmut, Panis Barthez Compétition et TDS Racing, sans oublier Graff-SO24 et IDEC Sport. Cinq équipes françaises dans le Top 6 – toujours devancées par la structure russe G-Drive Racing. Andrea Pizzitola a relayé Jean-Eric Vergne dans l’Oreca 07 – Gibson #26.

Les leaders de la catégorie LMGTE Pro ne se quittent pas de vue ou presque. Les 15 premiers sont toujours dans le même tour. A noter que le trio de tête est regroupé en moins de 5 secondes. Porsche confirme son excellent début de course avec la 911 RSR #91 et la #92 souvent collée à son échappement. Ford ne lâche rien. Sébastien Bourdais notamment se fait remarquer et livre des temps au tour qui n’ont rien à envier aux machines de Weissach.

Notons une guerre intestine entre Richard Westbrook et Olivier Pla, respectivement engagés sur les Ford GT #69 et #66. Pas de cadeau entre les deux hommes, avec ‘Westy’ qui s’impose au freinage d’Indianapolis.

Les BMW trouvent leur place, progressivement, 6ème et 8ème de la catégorie, une belle performance pour leur baptême du feu dans la Sarthe.

Julien Andlauer avait pris le volant de la Porsche 911 RSR #77 lors de l’heure précédente en deuxième position. Il occupe désormais le commandement de la catégorie LMGTE Am. Deuxième, la Ferrari 488 #84 de l’équipe JMW Motorsport. Logique car c’est le toujours rapide Américain Cooper MacNeil qui est au volant. 11 voitures sont dans le même tour.

Le top 3 par catégorie à 18 heures
LMP1
1. Toyota Gazoo Racing #7
2. Toyota Gazoo Racing #8
3. Rebellion Racing #3

LMP2
1. G-Drive Racing #26
2. Signatech Alpine Matmut #36
3. Panis-Barthez Compétition #23

LMGTE Pro
1. Porsche GT Team #91
2. Porsche GT Team #92
3. Ford Ganassi Team USA #68

LMGTE Am
1. Dempsey – Proton Racing #77
2. JMW Motorsport #84
3. Dempsey – Proton Racing #88

Geoffroy Barré,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*