24H du Mans: La ORECA 07 d’IDEC Sport Racing confirme sa pole

IDEC Sport prêt pour la Journée Test © DR

Au terme de trois séances qualificatives, la ORECA 07 #48 d’IDEC Sport Racing s’est adjugée la pole position dans la catégorie LM P2 avec un chrono en 3.24.842 réalisé par Paul-Loup Chatin. Toujours dans la catégorie LM P2, les deux premières lignes de la grille de départ seront entièrement composées de châssis ORECA avec DragonSpeed, G-Drive #26 et TDS Racing.

 

Les châssis ORECA mènent la danse
Depuis la première séance qualificative qui s’est déroulée mercredi soir dans la Sarthe, les châssis LM P2 ORECA mènent la danse.
Pour la première séance nocturne hier, c’est la ORECA 07 #48 d’IDEC Sport Racing qui décroche le meilleur temps de la séance dans la catégorie LM P2 avec un chrono en 3.24.956 signé Paul-Loup Chatin.
Jeudi, dans la Sarthe, la deuxième période de qualifications est lancée à 19 heures. Une séance vierge de tout résultat puisqu’elle fût rythmée par les sorties de piste et les drapeaux rouges. Aucun concurrent ne put tenter d’améliorer un éventuel chrono. Cette deuxième séance sera d’ailleurs interrompue trente minutes avant la fin.

L’ultime session a débuté à 21h30 pour 2h30 de roulage (récupération de la demi-heure perdue en séance 2).  En début de période, Paul-Loup Chatin continue son ascension en améliorant son propre temps en 3.24.842. A l’attaque derrière, Loïc Duval et la #28 du TDS Racing redistribuent les cartes avec un chrono en 3.24.816. La suite de la délégation ORECA se bat dans le Top 5 avec en acteurs principaux DragonSpeed et G-Drive Racing dans la même seconde que le leader.

Alors que la pluie commence à tomber sur le circuit de la Sarthe en toute fin de séance, les premières positions sont à nouveau bouleversées. Ecopant d’une pénalité, la #28 est reléguée en quatrième position laissant la pole position à IDEC Sport Racing.

Signatech Alpine Matmut et l’Alpine A470 se place aux portes du Top 5 en sixième position, suivi par Graff. Les deux Jackie Chan DC Racing – respectivement #38 et #37 – clôturent le Top 10. G-Drive Racing avec la #40 partira depuis la sixième ligne.

Patrice Lafargue, Directeur d’IDEC Sport Racing : « Je suis très heureux ! Cette pole position est fantastique pour toute l’équipe et pour Paul-Loup notamment. Il est l’auteur du meilleur temps, une preuve supplémentaire de toute l’étendue de son talent. Nous sommes une écurie récente, faire un si beau résultat est encourageant, cela donne de l’espoir à tout le monde. Au bout de deux jours de roulage, la fatigue ne s’abat pas sur l’équipe car chacun a un moral de folie. Avec ces gars-là nous pourrions déplacer des montagnes avec cette ORECA 07. C’est une top voiture, elle est vraiment fantastique et elle nous a énormément aidé dans notre progression ainsi que les pneumatiques Michelin qui ont franchi un gros step cette saison. »

Du côté du LM P1, le Toyota Gazoo Racing s’offre un doublé avec une pole position pour la #8 signée Kazuki Nakajima en 3.15.377.
Rebellion Racing se montre dans le match avec une belle performance de Thomas Laurent qui place la #3 première des non-hybrid avant d’écoper d’une pénalité reléguant la voiture en cinquième position. La voiture soeur #1 partira elle en deuxième ligne.

Ces résultats des châssis ORECA sont plus qu’encourageants à l’approche du double tour d’horloge sarthois. La route est encore longue jusqu’au drapeau à damiers. En attendant le coup d’envoi, les pilotes se prêteront dans quelques heures au jeu de la célèbre parade ! « Le Mans is Le Mans », et une fois de plus, nous attendons la suite de l’histoire.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*