24H du Mans Qualifs2: Séance écourtée !

© DR

Les 60 concurrents de la 86ème édition des 24 Heures du Mans 2018 viennent de s’élancer pour une deuxième séance de deux heures, jusqu’à 21 heures.

Cette soirée du jeudi 14 juin est entièrement dédiée à la constitution de la grille de départ des 24 Heures du Mans 2018, en deux séances : la première de 19 heures à 21 heures, la deuxième et dernière de 22 heures à minuit.

 

La deuxième séance d’essais qualificatifs des 24 Heures du Mans tourne court
Alors que les 60 concurrents s’attendaient à disposer de deux heures de roulage de 19 heures à 21 heures, la séance fut finalement stoppée à 20h 22, suite à la violente sortie de Giorgio Sernagiotto avec la Dallara P217 – Gibson #47 de Cetilar Villorba Corse.

Avec un ciel menaçant mais pas de pluie, les concurrents ont été nombreux à se presser à la sortie de la voie des stands pour profiter de la piste dès le début de séance à 19 heures. L’Enso CLM P1/01 fut la première à partir. Après seulement cinq minutes de séance, 52 voitures étaient en piste.

Rapidement, les premiers incidents sont notés. Norman Nato, sur la Dallara P217 – Gibson #35, utilise le nouveau dégagement à la sortie des virages Porsche et manque de percuter la voiture sœur. Sven Müller (Porsche 911 RSR #94) sort à Indianapolis à 19h 10. La voiture percute violemment les pneus. Dans la foulée, Mike Conway bloque les roues et traverse le bac à gravier au Dunlop avec la Toyota TS050 Hybrid #7. Le coup de grâce survient avec Andy Priaulx qui sort au virage du Tertre Rouge avec sa Ford GT (#67). Premier drapeau rouge après seulement 15 minutes de séance.

La séance est relancée à 19h 38. André Lotterer améliore le temps de la Rebellion R13 #1, et de nombreux prototypes de la catégorie LMP2 sont aussi vus en train d’améliorer leurs temps respectifs. Puis à 20h 10, Nicolas Lapierre sort à la sortie des virages Ford. Il passe dans le bac et revient en piste, passager de son Alpine A470 – Gibson #36. Il arrose au passage la ligne de course de gravier et doit boucler un tour pour revenir à son stand. Il l’effectue à vitesse réduite, la suspension arrière droite visiblement touchée.

Puis une caméra de sécurité diffuse l’image de la Dallara P217 – Gibson #47 de Cetilar Villorba Corse arrêtée à la hauteur de la première chicane des Hunaudières. Giorgio Sernagiotto s’extrait facilement au regard de l’état de sa voiture. La séance est interrompue pour la seconde fois et ne reprendra pas.

Pour donner aux concurrents suffisamment de temps de roulage, la troisième séance qualificative prévue à 22 heures est avancée à 21h 30 et durera jusqu’à minuit.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*