Blancpain/Belgian Audi Club Team WRT, dans le Temple de la vitesse

© Patrick Hecq

Quelle course… et quelle victoire ! Deux semaines après le lancement de la Sprint Cup à Zolder, la Blancpain GT Series est passée en mode Endurance à Monza. Depuis le début de la série en 2011, jamais le Belgian Audi Club Team WRT ne s’était imposé sur la piste italienne. Pas uniquement parce que les dieux de ce ‘Temple de la vitesse’ n’avaient jamais accordé leurs faveurs aux seigneurs des anneaux, mais aussi parce l’Audi R8 LMS n’est pas forcément la plus rapide dans les longues lignes droites.

Alors, le succès remporté à Monza au terme des trois heures de course de ce dimanche a une saveur toute particulière !

Au volant de la #1, Alex Riberas, Christopher Mies et un Dries Vanthoor au sommet de son art ont joué les premiers rôles dès les essais qualificatifs. Le Belge se montrait le plus rapide de la Q1 et, à la moyenne des trois chronos (une nouveauté dans la règlement), le trio prenait la 3e place sur le grille de départ.

En course, l’Audi ‘belge’ n’a jamais quitté le top 5, la stratégie étant de permettre à Dries Vanthoor de s’élancer pour le dernier relais avec un set de pneus neufs, préservé lors des essais libres. Reparti depuis la 4e place, le Limbourgeois en faisait un excellent usage en avalant tour à tour la Ferrari SMP Racing, la Lamborghini Grasser Racing Team puis, au terme d’un duel d’une rare intensité, la Mercedes du Strakka Racing. S’il devait rendre la première place après avoir doublé Maximilian Götz hors des limites de la piste dans la ligne droite, c’était l’Allemand qui écopait de la même sanction après avoir poussé Dries dans le gazon en abordant la première chicane. Cette fois, plus rien ne pouvait entraver la route vers une première victoire à Monza pour le Belgian Audi Club Team WRT !

Pour l’équipage de l’autre R8 LMS, les sentiments étaient plus mitigés. Septième au volant de la #17, Robin Frijns, Stuart Leonard et Sheldon van der Linde pouvaient regretter un Drive Through pour un arrêt au stand un peu trop court. Mais, malgré cette pénalité, leur remontée depuis la 16e place sur la grille de départ prouve que le Belgian Audi Club était décidément sur un nuage ce week-end. Cette nouvelle victoire en Endurance Cup – la première depuis le Nürburgring en 2014 – tombe à point nommé. Vivement la suite !  

Retour au sprint à Brands Hatch
Poursuivant son rythme d’une course toutes les deux semaines, la Blancpain GT Series reviendra en mode Sprint les 5 et 6 mai avec le deuxième rendez-vous de la Sprint Cup sur le célèbre circuit de Brands Hatch, au sud de l’Angleterre. Sur cette piste qui lui a souvent réussi par le passé, le Belgian Audi Club Team WRT compte bien poursuivre sur sa lancée victorieuse.

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*