ELMS N.Bihet: Une première course gâchée par un concurrent !

Natan Bihel © DR

Natan Bihel a fait ses grands débuts ce week-end en European Le Mans Series (ELMS) au volant de la Ligier JS P3 #18 de l’équipe Yvan Muller Racing. A l’issue de l’épreuve, Natan et son coéquipier terminent 13e après avoir été percutés par un adversaire.

 

Natan a débuté sa saison 2018 le week-end dernier à l’occasion de la manche d’ouverture de l’ELMS au Castellet, sur le Circuit Paul Ricard (Var), tracé qui accueillera le Grand Prix de France de Formule 1 en juin prochain. Pour rappel, une course de quatre heures était au programme. Le jeune Mayennais roule en catégorie LMP3 sur une Ligier JS P3 qu’il partage avec Laurent Millara puisqu’il s’agit de courses d’endurance.
Natan pas verni aux essais.

Après un 10ème temps signé aux essais libres, Natan ne peut faire mieux que le 9e chrono en séance qualificative, ‘bouchonné’ par des concurrents et n’ayant qu’un seul tour clair ! « J’ai été gêné à plusieurs reprises, c’est décevant car je sais que je pouvais faire mieux. Un top 5 était envisageable ! »

De nouveau retardé par un concurrent !
Natan est chargé du départ le dimanche à midi. S’élançant de la 9ème place en LMP3, il vire tout de suite 7ème, puis passe 5ème très rapidement. « Ce fut un départ particulier avec beaucoup de voitures (45). A la fin du premier secteur, j’étais 5ème et je me suis tout de suite mis dans le rythme des premiers. » Malheureusement, il va être malchanceux. « A la fin du premier tour, un concurrent est venu me percuter, touchant ma roue arrière droite, ce qui a crevé mon pneu. De plus, ça s’est passé en début de ligne droite des stands et j’ai dû faire un tour complet au ralenti. Au stand, l’équipe change rapidement la roue mais aussi le diffuseur qui a été touché. Au total, je perds deux tours. » Il va alors aligner les tours rapides et après deux heures de course, il passe le volant à son coéquipier. Bien dans le rythme, ce dernier continue la remontée amorcée par Natan si bien que la Ligier #18 franchit la ligne d’arrivée à la 13ème place de sa catégorie.

Natan Bihel : « Je ne sais pas si j’ai manqué de chance ce week-end, mais c’est aussi à moi de travailler sur la gestion du trafic. En qualifications, j’ai essayé de trouver un tour clair, mais j’en ai qu’un seul et j’arrive quand même à signer le 9ème temps. En course, il est vrai que la crevaison ne nous a pas aidés, on va dire que nous avons utilisé notre joker pour l’année. Je vais maintenant me concentrer sur la prochaine course qui va se dérouler à Monza (Italie), un tracé que j’aime bien. C’est très rapide et il comporte de grandes lignes droites. Nous allons travailler pour gommer les erreurs de ce week-end. »

Le calendrier 2018 (Manche de 4 Heures)
13 mai – Monza (Italie)
22 juillet – Red Bull Ring (Autriche)
18 août – Silverstone (meeting commun avec le Championnat du Monde Endurance WEC)
23 septembre – Spa-Francorchamps (Belgique)
28 octobre – Portimão (Portugal)

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*