Cap sur l’Euro RX pour Andréa Dubourg

© DR

Fort de ses performances remarquées sur la glace du Trophée Andros Elite Pro, puis, plus récemment, en Championnat de France d’Autocross avec un podium pour sa première course en Buggy 1600 sur le circuit de Mauron en Bretagne, Andréa Dubourg s’apprête à disputer le Championnat d’Europe FIA de Rallycross Supercar au volant de la 208 WRX du DA Racing.

 

L’heure de la sérénité
Auteur d’une première saison européenne en 2015 riche en podiums avec la Clio Super1600, Andréa Dubourg s’est ensuite attaqué à la catégorie reine de la discipline au volant de la DS 3 Supercar avec une troisième place au Championnat de France 2016. Après une saison complète sur le front européen en Supercar, le pilote du DA Racing et ses partenaires ont pris le temps de se réunir et d’étudier toutes les opportunités avant de décider de partir pour un programme complet en Championnat d’Europe avec une 208 WRX optimisée à tous les niveaux par le staff technique de l’équipe girondine. Liaisons au sol, motricité, poids, voilà une liste non exhaustive du travail effectué par les hommes du DA Racing.

Oubliées la découverte des tracés avec une Supercar, la fougue et l’envie de bien faire par moment, Andréa Dubourg affiche une sérénité impressionnante à la veille de s’attaquer au circuit catalan de Barcelone.

Ce qu’il en pense
Andréa Dubourg : « Avec ses cinq circuits totalement différents et très techniques, son rythme atypique qui ne laisse aucun droit à l’erreur et un des plateaux les plus fournis des compétitions européennes, le Championnat d’Europe de Rallycross Supercar est un challenge ô combien motivant. En repartant de Riga, dernière manche de l’Euro RX 2017 en septembre dernier, j’avais un goût d’inachevé. Il était très important de tirer les enseignements de cette saison 2017, d’analyser les résultats afin d’échanger avec l’équipe pour ne plus revivre ce genre de situation. Entre la fougue et la malchance, j’ai connu des moments frustrants l’an passé, malgré une bonne pointe de vitesse sur tous les circuits. En sport automobile, l’expérience est primordiale, avec l’équipe nous rentrons dans notre troisième année internationale et nous avons beaucoup appris. Aujourd’hui, après cette courte et intense période de préparation, nous sommes entrés dans une confiance mutuelle, ce qui est incontestablement l’une des clés de la réussite. Les courses de l’Euro RX sont intenses et avec trente pilotes par course, l’adversité sera au rendez-vous ! Il faut savoir prendre la mesure de tous ces concurrents. La priorité est clairement d’être régulier en manche afin de se qualifier pour la deuxième course du week-end qui commence dès les demi-finales. »

Dans le rétroviseur d’Andréa
« Ah ! Le jump de Barcelone. Il faut le passer avec une certaine précision. Là, dans un élan de générosité, je me suis lâché, un peu trop suffisament pour restyler la DS 3 !
« Pour couronner le tout, après ma figure, j’ai tout de suite plongé dans le Tour Joker sans m’en rendre compte, alors que je l’avais déjà pris un tour plus tôt ! Sans ça, la demi-finale était à ma portée. »

Calendrier du Team DA Racing
14-15 avril : Rallycross de Barcelone
12-13 mai : Rallycross de Belgique
30 juin-1er juillet : Rallycross de Suède
1er-2 septembre : Rallycross de France-Lohéac
15-16 septembre : Rallycross de Lettonie

Manu Naud,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*