WTCR Marrakech Qualifs2 : Gabriele Tarquini devance Yvan Muller

Gbriele Tarquini © DR

Vainqueur de la Course 1, Gabriele Tarquini a arraché la pole position DHL dimanche pour la WTCR AFRIQUIA Race of Morocco après une qualification super serrée lors de la première manche du tout nouveau WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO à Marrakech.

 

« Hier, je me suis appuyé sur mon expérience », a indiqué le pilote du BRC Racing Team, qui a travaillé dur pour développer la nouvelle Hyundai i30 N TCR que Muller pilote également. « Mais aujourd’hui, c’était le jour où il fallait attaquer. C’était une grosse, grosse bagarre entre les Hyundai et j’ai eu un tour fantastique. Je suis très chanceux que le rêve se poursuive. »

Comme samedi, Norbert Michelisz et Thed Björk ont établi la référence lors de la première partie de qualifications. Björk se plaçait en haut de la feuille des temps avec un tour en 1’24 »79, alors que la séance était stoppée durant à 15 minutes de la fin après que l’Audi RS 3 LMS du Audi Sport Team Comtoyou pilotée par Denis Dupont heurtait la barrière assez rudement au virage numéro un au volant de son Audi RS 3 LMS. Le Belge sortait indemne de l’accident.

Une fois la séance repartie, Muller claquait un tour rapide pour se porter en tête en 1’24″734. A la fin des 30 minutes de ce premier tronçon, il devançait son équipier du YMR, Thed Björk, Tarquini and Michelisz.

Alors que le top 12 passait à la Q2, un certain nombre de pilotes étaient déçu de rester sur le carreau. Parmi eux, Esteban Guerrieri, qui ne pouvait faire mieux que le 13ème temps, alors que l’ancien champion du championnat britannique de supertourisme BTCC, Gordon Shedden, se hissait in extremis dans le bon wagon en 12ème position.

La Q2, réservée ainsi aux 12 pilotes les plus rapides, soulignait à quel point les performances étaient serrées dans cette toute nouvelle série. Après les premiers passages, où Björk se portait une nouvelle fois en tête, les 12 voitures n’étaient séparées que de 0,9 secondes. La plus petite des marges allait déterminer qui allait se hisser pour la phase finale et décisive, la Q3.

Le premier tour de Björk, en 1’23 »392, s’avérait suffisant pour devancer la douzaine de pilotes à l’issue de la séance de quinze minutes. Il était rejoint en Q3 par Tarquini, Michelisz, Muller et Yann Ehrlacher, Rob Huff ratant de peu le coche, pour 0,005 secondes.

Derrière Huff, on retrouvait le héros local Mehdi Bennani, puis James Thompson, Jean-Karl Vernay et Pepe Oriola 10ème – ce qui signifie que le pilote espagnol s’élancera de la pole avec la grille inversée pour la Course 2. Shedden et Frédéric Vervisch complétaient le top 12.

S’étant qualifié cinquième de la Q2, Ehrlacher était le premier à s’élancer pour un seul tour lancé en Q3. Muller était le suivant, et se montrait 0,4 secondes plus rapide que son jeune neveu, et signait également son meilleur tour du week-end.

C’était ensuite au tour de Michelisz. Le pilote hongrois, qui a connu un véritable cauchemar samedi après un problème moteur en qualifications, puis la perte d’une roue en Course 1, signait un temps plus lent de 0,144 que celui de Muller.

Mais la pole position n’allait pas être pour Muller. Vainqueur de la Course 1, Tarquini arrachait sur la ligne de chronométrage le meilleur temps devant son rival pour 0,08 secondes.

Björk s’élançait ensuite en piste, mais le pilote suédois connaissait un gros travers sur son tour. Son temps le laissait quatrième de ce quinté, laissant la pole position DHL à Tarquini pour la Course 3 cet après-midi, Muller le rejoignant sur la première ligne. Les deux vétérans semblent prêts à ce qui s’annonce déjà être une exceptionnelle FIA WTCR AFRIQUIA Race of Morocco.

La Course 2, dont le départ sera donné avec la grille inversée, s’élancera à 16h45, la Course 3 suivant à 18h10.

Oriola en pole position pour la grille inversée de la Course 2
L’Espagnol Pepe Oriola débutera la Course 2 en grille inversée depuis la pole position DHL cet après-midi lors de la WTCR AFRIQUIA Race of Morocco alors que le tout nouveau WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO continuera à faire trembler les rues de Marrakech.

Le pilote du Team OSCARO by Campos Racing a signé le 10ème meilleur temps sur les douze pilotes en Q2 sur les 2,90 km du Circuit Moulay El Hassan. Ce qui signifie que la Cupra TCR s’élancera du début de la grille où elle sera rejointe par l’Audi RS 3 LMS du Audi Sport Leopard Lukoil Team pilotée par Jean-Karl Vernay.

« Je me sens bien, surtout après le désastre des qualifications samedi lorsque j’ai été bloqué dans mon meilleur tour », a indiqué Oriola. « C’est difficile de dépasser ici, alors si je peux prendre un bon départ, je serai en bonne position pour gagner la course. »

Derrière Oriola et Vernay, le Britannique James Thompson s’élancera de la seconde ligne sur la grille aux côtés du héros local Mehdi Bennani, qui sera déterminé à aller chercher le podium devant ses fans enthousiastes.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*