Dakar Etape 5 2WD: L’incroyable malchance de Amos-Delaunay

Amos et Delaunay dans l'étape 5 © RallyZone

5ème étape : San Juan de Marcona – Arequipa
Total : 774 km – Spéciale : 268 km

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. Hier, tout fut parfait pour notre équipage 2WD, Eugenio Amos et Sébastien Delaunay, mais aujourd’hui, Dame malchance s’en mêla ! Tout d’abord, la première spéciale fut un enfer de dunes gigantesques et difficilement franchissables pour tous les cadors de la discipline.

De mémoire de champion, on n’avait jamais vu ça ! Dans la deuxième spéciale, alors qu’ils avaient repris du temps à leurs adversaires, à 2 km de l’arrivée, la boîte de vitesses du Buggy 2WD cassa… mais ils réussirent, néanmoins à sortir de la Spéciale.

Eugenio Amos / Sébastien Delaunay #335 -— 11èmes de la SS5 en 3h33’34 à 42’15 du vainqueur Peterhansel/Cottret et 7èmes au général : « La première spéciale était très, très dure », commente Sébastien Delaunay, copilote d’Amos. « Des dunes de sable mou, du fesh-fesh… Nous nous sommes ensablés trois fois mais d’autres y sont restés bien plus longtemps que nous. Finalement, nous avons quasiment fait la trace et ce n’était vraiment pas évident.

« La deuxième spéciale était moins dure mais pointue en navigation. Nous avons réussi à remonter sur Al Qasimi et à refaire notre retard mais à 2 km de l’arrivée, nous avons cassé la boîte ! Nous avons réussi à nous faire tracter un bout de chemin puis nous avons passé la ligne d’arrivée en poussant. Ensuite, Nasser Al Attiyah nous a tiré jusqu’à l’assistance et nous rentrons tracté par notre camion. C’est vraiment dommage mais nous limitons les dégâts et sommes 7es au classement général…. »

« Et nous avons le moral », complète Eugenio Amos, « demain nous repartons le couteau entre les dents ! »

Demain le Dakar quitte le Pérou et son hospitalité pour entrer en Bolivie et rallier La Paz.

Judith Tomaselli,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*