Dakar Etape 2 Cummins: Les dunes de Pisco pour terrain de jeu !

Patrick Sireyjol et François Beguin © DR

Etape 2 : Pisco – Pisco (Pérou)
Pour cette 2ème étape, les concurrents du Dakar ont été confrontés aux premières difficultés dans les alentours de Pisco. Au programme : 240km de spéciale, principalement composés de hors-pistes avec des dunes impressionnantes, du sable, du sable et encore du sable. Des conditions intenses sous un soleil plombant avec un vrai challenge côté navigation.

En bref, une véritable épreuve du feu pour 1/4 des engagés Auto qui n’ont pas pu rallier l’arrivée de cette seconde étape.

Petite nouveauté : pour cette 2ème étape, l’organisation a fait partir les concurrents de la catégorie Auto avant les motos. Les premiers pilotes 4 roues se sont donc élancés aux aurores, bénéficiant ainsi de la fraîcheur du matin.

L’étape était annoncée comme difficile, et elle l’a été ! Le Toyota de Rainer Wissmanns et Cyril Jeanniard #368 n’a pas échappé à la prédiction.. « La spéciale était principalement constituée de dunes gigantesques, avec des crêtes et des pentes abruptes.. beaucoup de hors-pistes et du sable qui est devenu de plus en plus mou au fur et à mesure. On a dû descendre plusieurs fois du véhicule pour pouvoir le dégager du sable, comme beaucoup de concurrents, on a même aidé un équipage qui avait fait un tonneau à se remettre sur ses roues ! C’était physiquement intense, mais la voiture est OK et nous sommes dans le rythme ! » commente Cyril Jeanniard.

Ils arrivent à la 55ème position, sur plus de 100 autos engagées.
    
Suite à la pénalité de 2 heures qui leur avait été infligée, le duo Sireyjol/Beguin #329 a porté réclamation et obtenu gain de cause ; l’organisation a ramené leur pénalité à 20 minutes. Ils ont donc pris le départ de l’étape avec l’intention de remonter au classement et de récupérer les précieuses minutes perdues. « L’épreuve était un peu longue mais c’était bien de pouvoir partir à la fraîche, surtout qu’il y avait beaucoup de hors-piste. On a trouvé un bon rythme, la voiture est en bon état, elle n’a pas chauffé. Comme à chaque début de rallye, il faut qu’on retrouve nos marques avec François, qu’on se cale sur la navigation car il y a quelques décalages. Mais apparemment on est nombreux à être dans ce cas-là, il faut qu’on revoit le road-book et ça devrait aller ! En tout cas, on est bien contents de cette 2ème étape ! » explique Patrick Sireyjol.

Ils franchissent l’arrivée à la 12ème place à 21 minutes du vainqueur de l’étape – Cyril Despres.
    
Classement général
1 – DESPRES Cyril #308
2 – PETERHANSEL Stéphane #300
3 – DE VILLIERS Giniel #304
4 – LOEB Sébastien #306
5 – AL-ATTIYAH Nasser #301
 
Cummins France
17 – SIREYJOL Patrick #329
54 – WISSMANNS Rainer #368

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*