Dakar: Frédéric Allard sans pression

Frédéric Alard © DR

Quand il était enfant, Frédéric Alard allait regarder les véhicules du Dakar passer sur la nationale 7. Un souvenir qui a marqué pour toujours ce passionné de moto et de quad, qui s’était promis de faire un jour partie de l’aventure. Il a tenté sa chance à quatre reprises sur le Dakar avant d’atteindre enfin son objectif, celui de tout pilote : être à l’arrivée.

 

En 2005, une panne d’essence sur sa moto l’empêche de rejoindre le bivouac à temps. En 2012, en quad cette fois, un nouvel incident mécanique le prive à nouveau de son objectif à deux jours de l’arrivée. En 2014, la série noire continue et il se blesse.

Pas question pour cet artisan, originaire de Bourges, marié et père de 4 enfants, de renoncer à son rêve. Sa quatrième participation est la bonne : en 2016, il accède enfin au statut de finisher au guidon de son quad. Fidèle à cette catégorie, il sera au départ de son cinquième Dakar.

« Je garde un très bon souvenir du Pérou et je suis heureux d’y retourner. Je pense que la première semaine sera intéressante pour la catégorie quad. J’ai le grand plaisir de participer pour la 5ème fois et je suis heureux d’être au départ de cette édition anniversaire, dont je suivais les départs près de chez moi quand j’étais gosse. Et je vais avoir le plaisir de rouler avec mon ami et voisin Bruno Da Costa. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*