Dakar/A.Van Beveren: « J’ai encore à apprendre ! »

Adrien Van Beveren dans l'étape 11

Adrien Van Beveren fêtera ses 27 ans au Pérou, à la veille du départ de son 3ème Dakar. 6ème en 2016, 4ème en 2017, il est sans aucun doute un sérieux prétendant à la victoire à court terme, même si le principal intéressé se considère encore en apprentissage. Ce pilote professionnel, spécialiste des courses de sable, triple vainqueur de l’Enduropale (Touquet), a désormais une voie toute tracée en rallye, d’autant que le team officiel Yamaha lui a ouvert ses portes.

Une ‘nouvelle’ carrière pour ce jeune homme originaire du Nord de la France, au parcours de cross man typique, qui a débuté un soir de Noël avec une mini moto sous le sapin, déclenchant le traditionnel engrenage : ligue éducative, Minivert, puis motocross, supercross…

Plus tard, Adrien s’oriente vers les courses de sable avec un succès fulgurant. Trois victoires consécutives au Touquet (la première à seulement 23 ans), dont une (en 2016) juste après son retour du Dakar. Surnommé le ‘Petit Prince du sable’, Adrien Van Beveren est un garçon ambitieux mais qui ne souhaite pas pour autant brûler les étapes et sait raison garder. En 2017, il a eu l’occasion de recevoir les encouragements de Stéphane Peterhansel, qu’il considère comme un modèle. Reste à savoir si Adrien connaîtra la même trajectoire.

« En finissant en 4ème position, à 48 secondes du podium en 2017, j’ai confirmé ma progression dans la discipline. Cette saison, avec le team, nous avons fait plusieurs courses de préparation en Amérique du Sud et je sens que j’ai encore franchi un cap. Mais j’ai encore beaucoup à apprendre, ce troisième Dakar sera une nouvelle expérience, et je me considère encore en apprentissage. Sans erreur de navigation et pépin mécanique, j’ai la possibilité d’atteindre le podium… Quant au parcours, je me réjouis de cette première semaine dans les dunes et je m’attends à une édition très physique ! »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*