Sept nouveaux titres pour le Team WRT en 2017

© DR

– Magnifique double doublé (Pilotes et Teams) en Blancpain Sprint Cup

– Robin Frijns deuxième de la FIA GT World Cup à Macao.

– Jean-Karl Vernay sacré en TCR International Series

– Victoire dans le Championnat Teams du TCR Benelux

– Couronnes Teams et Pilotes Elite du Trophée Andros

– Un titre en Saudi GT pour saluer le développement international
 
Les semaines se suivent à un rythme effréné et il est difficile de croire que la saison 2017 – la huitième, déjà, du Team WRT – est déjà terminée… Depuis 2010, la structure a considérablement grandi et s’est développée dans différents domaines du sport automobile, que ce soit en termes de catégories, de rayonnement géographique ou même par ses activités d’ingénierie.
 
La campagne 2017 fut une fois de plus très fructueuse avec pas moins de sept titres pour le Team WRT : en GT (avec notamment les championnats Blancpain, le programme majeur de l’équipe belge pratiquement depuis ses débuts), en voitures de tourisme (TCR) et sur les circuits verglacés du Trophée Andros.
 
« Ce fut une année finalement très réussie, même si ce ne fut pas une année facile », analyse le Team Principal Vincent Vosse avec un peu de recul. « Remporter sept titres est exceptionnel. Même si nous avons connu pas mal de succès depuis la création de notre équipe, on ne peut pas s’habituer à ça ni considérer que c’est acquis d’avance. Nous devons garder les pieds sur terre et réaliser qu’un tel niveau de compétitivité et de réussite sort de l’ordinaire. Nous devons vraiment être heureux d’être là où nous sommes année après année. Toutes les équipes ne peuvent pas en dire autant. Je voudrais vraiment remercier tout le monde : les pilotes, les membres de l’équipe et nos fidèles partenaires, à la fois pour leur travail et leur motivation. Nous voulons poursuivre sur cette voie et nous savons que le challenge est toujours plus relevé. C’est d’ailleurs pour ça que nous sommes déjà pleinement concentrés sur 2018. »
 
Les épreuves de GT3 font partie intégrante de l’ADN de l’équipe WRT. La Blancpain GT Series, le pinacle de la discipline, a une fois de plus été la compétition la plus relevée au monde et la formation belge y était représentée avec plus d’Audi R8 LMS que jamais, à la fois en Endurance Cup et en Sprint Cup.
 
Même si ce fut une année difficile en Endurance, la Sprint Cup a rapporté de grandes satisfactions avec un doublé tant du côté des équipes (où, selon la réglementation, le Belgian Audi Club Team WRT et le Team WRT étaient considérés comme deux formations différentes) que chez les Pilotes, avec le sacre du duo Robin Frijns-Stuart Leonard de justesse face à leurs équipiers Will Stevens-Markus Winkelhock, deuxièmes du championnat. Finalement cinquièmes, Dries Vanthoor et Marcel Fässler ont aussi joué la couronne (presque) jusqu’au dernier moment. En guise de cerise sur ce beau gâteau, WRT a remporté pour la deuxième année consécutive le Pitstop Challenge, une récompense attribuée au duo de mécanos ayant effectué les changements de pneus les plus rapides durant la saison de Blancpain Sprint.

Il n’y a pas eu de victoire cette fois pour les Audi R8 LMS ‘belges’ dans les courses de longue haleine, et ce malgré une prometteuse troisième place pour Fässler-Frijns-Müller-Rast aux 24 Heures du Nürburgring après un final à suspense. Lors des Total 24 Hours of Spa, la course de GT la plus prestigieuse au monde, le Team WRT n’a pas pu poursuivre sur sa lancée de podiums consécutifs, ce chiffre s’étant donc arrêté à six. Néanmoins, deux équipages (Mies-De Phillippi-Vervisch et Garc

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*