Formule E : Cœur brisé à Hong Kong

Daniel Abt déclassé bien après sa victoire...

Fêter son anniversaire en décrochant une première victoire en Championnat FIA de Formule E… Trop beau pour être vrai, pour Daniel Abt, pilote Audi Sport ABT Schaeffler ? 

C’est malheureusement le drame vécu par l’Allemand qui souffle aujourd’hui sa 25e bougie.

Après s’être imposé au détriment d’Edoardo Mortara, pensionnaire de l’écurie Venturi Formula E, Abt célèbre sa victoire sur le podium, déclarant : « ce genre de chose ne m’arrive jamais… mais aujourd’hui, si ! »

 

Alors que la foule se disperse et que les célébrations touchent à leur fin, Audi Sport est cependant placé sous investigation par la FIA – le pouvoir sportif – qui disqualifie Abt de cette deuxième manche en raison de la non-conformité de certains éléments de sa monoplace.

Audi Sport fait appel de la décision, mais en attendant le verdict, Felix Rosenqvist, le pilote Mahindra Racing qui s’était élancé en pole position, est élevé au rang de vainqueur. Edoardo Mortara, qui mena 23 tours durant, avant d’annihiler ses chances – et celles de Venturi Formula E – dans les derniers kilomètres, hérite pour sa part de la deuxième position.

Mortara semblait en effet en confiance mais, en tentant de signer le Visa Fastest Lap (le meilleur tour en course), il bloque ses roues à l’abord du virage 2 et part en tête à queue, ouvrant une voie royale à Daniel Abt et Felix Rosenqvist. « C’est difficile de trouver les mots qui conviennent après une course comme celle-ci, déplore Mortara. J’en voulais trop et j’ai commis une erreur stupide… J’aurais simplement dû me contenter de gagner », confie-t-il durant l’interview d’après-course.

La déception n’est cependant pas présente dans l’esprit de tous. Et notamment des membres de Panasonic Jaguar Racing, puisque la disqualification de Abt profite à Mitch Evans qui grimpe sur la troisième marche du podium, le premier de Jaguar Racing depuis 2002. « Je suis fier d’offrir à Panasonic Jaguar Racing son premier podium en Formule E. Je garde cependant un goût amer car Daniel est un garçon sympa et c’est un ami. Après avoir vécu une première saison difficile, c’est en tout cas une superbe récompense pour tout le travail réalisé par l’équipe. Ce soir nous allons fêter cela dignement, et nous remettre au boulot pour que ce Top-3 en appelle d’autres. » Applaudissements pour Jaguar, qui va désormais pouvoir dépoussiérer l’armoire à trophées !

Passé tout proche d’un deuxième titre consécutif en fin de saison dernière, Sébastien Buemi (Renault e.dams), pour sa part découragé, souffle simplement : « il n’y a pas grand chose à dire, ce fut un très mauvais week-end pour nous. » Victorieux des trois championnats Teams mis en jeu depuis la création de la Formule E en 2014, le constructeur français semble avoir perdu sa suprématie. « Je n’avais pas confiance dans la monoplace et l’équipe non plus. Nous n’étions simplement pas suffisamment rapides et c’est bien là le problème. Nous devons comprendre pourquoi, qu’est-ce qui n’a pas tourné rond avec la mécanique, et ce que nous devons faire avant Marrakech », conclut Buemi.

Cœur brisé pour les uns, réussite pour les autres, le soleil se couche désormais sur le HKT Hong Kong E-Prix. Dans un peu plus d’un mois, les pilotes et teams de Formule E seront de retour en Afrique du Nord pour vivre l’édition 2018 du Marrakech E-Prix.

En attendant, restés connectés sur notre site pour ne rien manquer des dernières actualités et mises à jour. Si le scénario des deux premières courses de Hong Kong se reproduit, on risque de bien s’amuser. Marrakech, nous voilà !

Classement provisoire – HKT Hong Kong E-Prix 2017 (2ème Round)
Les résultats sont provisoires et sont sujets au verdict de Court d’Appel International de la FIA à la suite de l’appel formulé par le team Audi Sport ABT Schaeffler contre la décision de disqualifier Daniel Abt.

1 – Felix Rosenqvist, Mahindra Racing, 50:05.084s (29)
2 – Edoardo Mortara, Venturi Formula E Team, +7.031s (18)
3 – Mitch Evans, Panasonic Jaguar Racing, +10.619s (15)
4 – Jean-Eric Vergne, TECHEETAH, +12.593s (12)
5 – Sam Bird, DS Virgin Racing, +12.879s (10)
6 – Oliver Turvey, NIO Formula E Team, +14.199s (8)
7 – Maro Engel, Venturi Formula E Team, 15.676s (6)
8 – Nico Prost, Renault e.dams, +18.905s (4)
9 – Alex Lynn, DS Virgin Racing, +19.025s (2)
10 – Sebastien Buemi, Renault e.dams, +22.139s (1)
11 – Antonio Felix da Costa, Andretti Formula E, +23.359s
12 – Nelson Piquet Jr, Panasonic Jaguar Racing, +27.904s
13 – Andre Lotterer, TECHEETAH, +28.591s
14 – Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport, +39.137s
15 – Jerome D’Ambrosio, DRAGON, +55.189s
16 – Nick Heidfeld, Mahindra Racing, +1 tour
17 – Kamui Kobayashi, Andretti Formula E, +1 tour
18 – Neel Jani, DRAGON, +1 tour
DNF – Luca Filippi, NIO Formula E Team, 36 tours
DSQ – Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler, 45 tours

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*