Formule E: Lancement de la saison à Hong Kong…

Jean Todt et Alejandro Agag © DR

Le Championnat FIA de Formule E est la première compétition monoplace urbaine 100% électrique au monde.

La Formule E, qui met en scène 10 écuries et 20 pilotes, propose des courses de première classe dans 11 villes, à travers 5 continents, pendant les sept mois que dure la saison. La rivalité entre les concurrents bat son plein dans les rues des cités les plus emblématiques de la planète, à l’image de New York, Hong Kong, Paris et Rome. La Formule E, c’est en somme la course réinventée.

 

La Formule E, ce n’est cependant pas que de la course automobile. Elle sert en effet de plateforme de première classe pour les plus grands constructeurs mondiaux, ainsi qu’aux acteurs de la mobilité, afin de tester et développer des technologies appliquées ensuite à un usage routier. Grâce à l’implication de 11 partenaires et de 10 constructeurs automobiles, la série fait office de catalyseur pour permettre d’affiner la conception de véhicules électriques, mais également d’améliorer l’expérience de conduite pour les usagers de la route à travers le monde.

L’Histoire de la Formule E : de Concept à Réalité
En 2012, le concept d’une série monoplace internationale 100% électrique est née. A cette époque, Jean Todt, Président de la FIA, souhaite démontrer tout le potentiel de la mobilité durable. Inspiré par cette vision, Alejandro Agag, CEO de la Formule E, reprend l’idée et imagine un concept de divertissement mondial, autour de la compétition automobile.

Depuis ses débuts en 2014 autour du stade Olympique de Pékin, la Formule E est devenue la destination privilégiée des meilleurs pilotes, écuries et constructeurs au monde. Pour sa quatrième saison, la Formule E réunit sans doute le meilleur effectif de pilotes de toute la sphère du sport automobile, propose un calendrier dans lequel figurent les villes les plus attractives, et met en piste des technologies sans cesse plus innovantes.

Championnat FIA de Formule E : Saison 4
La quatrième saison de Formule E met en scène 20 pilotes réunis au sein de 10 écuries, parmi lesquelles 7 constructeurs (10 sont attendus pour la Saison 5), qui se battront pour le Championnat dans les rues de 11 villes iconiques à travers 5 continents.

Nouveaux pilotes
La Saison 4 accueille de prestigieux pilotes d’endurance, tels André Lotterer et Neel Jani, mais également une ancienne gloire de l’IndyCar en la personne de Luca Filippi.

Nouvelles destinations
La Formule E participe au retour d’une compétition automobile en Suisse – une première depuis 60 ans – avec la tenue du Zurich E-Prix, mais de nouvelles villes s’ajoutent également au calendrier, à l’image de Santiago, Sao Paulo et Rome.

Plus de puissance
La puissance des monoplace augmente de 170 kW à 180 kW, permettant d’offrir pour la Saison 4 des courses plus rapides et plus longues, soulignant à quel point la technologie proposée par la Formule E permet de faire avancer le développement électrique des voitures de production.

FANBOOST
La Formule E est l’unique sport au monde permettant aux fans de jouer un rôle actif pour influencer le déroulement d’une course. Le FANBOOST donne en effet aux spectateurs l’opportunité de voter pour leur pilote favori afin de leur offrir un surcroit de puissance durant l’épreuve.

Les trois pilotes plébiscités par les votes du FANBOOST se voient en effet attribuer un gain de puissance qu’ils peuvent utiliser dans une fenêtre de cinq secondes pendant la deuxième partie de l’épreuve. Les votes sont ouverts six jours avant, et se concluent six minutes après le départ de chaque course.

CALENDRIER
2 & 3 Décembre 2017 : Hong Kong, HK
13 Janvier 2018 : Marrakesh, MA
3 Février 2018 : Santiago, CL
3 Mars 2018 : Mexico City, MX
17 Mars 2018 : Sao Paulo, BR
14 Avr 2018 : Rome, IT
28 Avr 2018 : Paris, FR
19 Mai 2018 : Berlin, DE
10 Juin 2018 : Zurich, CH
14 & 15 Juillet 2018 : New York City, US
28 & 29 Juillet 2018 : Montreal, CA

Hong Kong central harbourfront circuit
Nombre de virages – 10
Longueur du tracé – 1,85 kilomètre
Précédent vanqueur – Sebastien Buemi
Record du tour en qualifications – 1m03.099s – Nelson Piquet Jr
Record du tour en course – 1m02.947s – Felix Rosenqvist

En raison du succès rencontré lors de l’édition inaugural du Hong Kong E-Prix lors de la Saison 3, l’événement met cette année les concurrents aux prises lors de deux courses. Il fait ainsi de Hong Kong la première ville asiatique à accueillir un ‘double header’.

Le circuit de 1,85 kilomètres, tracé dans les rues de la zone portuaire du quartier Central Harbourfront de Hong Kong, offre le spectacle d’images devant des curiosités célèbres, telles que le Centre International de la Finance, la Grande Roue ou l’Hôtel de Ville.

L’an passé, l’ancien champion et pilote Renault e.dams s’était imposé, tandis que Felix Rosenqvist, à bord de sa monoplace du Mahindra Racing, signa la record du tour en 1m02.947s.

LES EQUIPES
AUDI SPORT – ABT Schaeffle
Le partenariat technique avec Schaeffler fut un élément moteur dans le développement du groupe propulseur qui permit à Lucas di Grassi d’échouer à seulement deux points de la couronne de la Saison 2, et de finalement la coiffer au terme de la Saison 3.

MS & AD – ANDRRETTI
Andretti a aligné plus de pilotes en Formula E que n’importe quelle autre équipe, mais jusqu’à présent la victoire s’est toujours refusée à elle.

DS AUTOMOBILES VIRGIN RACING
Prétendant au titre lors des Saisons 1 et 2, Sam Bird a poursuivi sur sa lancée durant la Saison 3 et fut rejoint par Alex Lynn, en fin d’année lors du New York City E-Prix. Tous deux continuent d’ailleurs à porter les couleurs du constructeur pour la Saison 4.

DRAGON RACING
Pour la Saison 4, Jérôme D’ambrosio – qui poursuit l’aventure – et Neel Jani portent les couleurs de l’écurie basée en Californie.

PANASONIC JAGUAR RACING
Jaguar, constructeur possédant l’un des passés les plus riches en sport automobile, a rejoint les rangs de la Formule E pour promouvoir sa future gamme de véhicules électriques.

MAHINDRA RACING
Nick Heidfeld reste membre de l’effectif pour la troisième année consécutive. Le vétéran de la F1, qui totalise 183 départs en GP, est une nouvelle fois rejoint par celui qui débuta l’an passé, Felix Rosenqvist, sacré Champion F3 Euro Series en 2015 et qui s’imposa lors du Berlin E-Prix.

NIO FORMULA E TEAM
Nelson Piquet Jr, désormais membre du Panasonic Jaguar Racing, porta ses couleurs pour une troisième année consécutive lors de la Saison 3, où il fut rejoint par Oliver Turvey.

RENAILT e.dams
Sébastien Buemi, Champion Pilotes de la Saison 2, est le pilote le plus victorieux dans la série, tandis que son équipier Nico Prost a lui aussi vaincu à plusieurs reprises. Le team est ainsi le seul du championnat à avoir mené ses deux pilotes sur la plus haute marche du podium.

TECHEETAH
Pour sa toute première apparition dans un championnat automobile mondial, la structure basée en Chine recruta les rapides et expérimentés Jean-Eric Vergne et Stéphane Sarrazin,
mais le Chinois Ma Qing Hua et l’ancien pilote de F1 Esteban Guttierez furent également mis à contribution.

VENTURI
Basée à Monaco, l’équipe a vu sa notoriété grandir lors d’un bref passage en Formule 1 en 1992.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*