WEC Barhein: Victoire pour Toyota Gazoo Racing et Michelin

Pascal Couasnon, Directeur de Michelin Motorsport

C’est la Toyota TS050-Hybrid #8 (Buemi/Davidson/Nakajima) qui remporte aujourd’hui les 6 Heures de Bahreïn, dernière manche du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA 2017. Après des qualifications favorables au Porsche LMP Team, la firme nipponne s’est emparée de la tête de la course une demi-heure après le départ. Porsche, désormais à la poursuite, a néanmoins maintenu le contact avec la 919 Hybrid #1 (Jani/Lotterer/Tandy), tandis que la voiture sœur #2 (Bernhard/Bamber/Hartley) était contrainte à un arrêt non prévu.

A la mi-course, les deux Toyota semblaient destinée à signer un doublé mais, comme cela avait été le cas à Shanghai, un contact avec une voiture GT a contraint Kamui Kobayashi, sur la Toyota TS050-Hybrid #7, à un long arrêt au stand pour des réparations. Ainsi Porsche termine les 6 Heures de Bahreïn à la deuxième (voiture #2) et troisième position (voiture #1) : un podium mérité qui scelle une dernière saison gagnante pour la firme de Stuttgart dans la catégorie reine de l’Endurance.

« La belle victoire de Toyota Gazoo Racing, face à une équipe Porsche LMP Team très déterminée, prouve à quel point la saison a été ouverte », déclare Jérôme Mondain, le manager des programmes Endurance de Michelin. « Nos partenaires ont assuré le spectacle jusqu’au bout et nous les avons accompagnés avec des pneus toujours performants et constants, y compris à Shanghai et Bahreïn, où nous n’avions que la moitié des quantités de pneus autorisées l’an dernier. Je remercie Porsche LMP Team pour les quatre belles saisons d’Endurance que nous avons vécues ensemble et durant lesquelles la firme allemande a enrichi le palmarès de Michelin. Au-delà des succès en piste et de la fructueuse collaboration technique, je tiens à souligner la qualité de la relation humaine entre nos équipes. »

Après le titre des Constructeurs, décroché à Shanghai il y a deux semaines, Ferrari, partenaire de Michelin, s’impose dans la catégorie LM GTE Pro aux 6 Heures de Bahreïn. En signant un doublé, Ferrari permet à James Calado et Alessandro Pier Guidi, sur la Ferrari 488 GTE #51, de décrocher la couronne de Champions du Monde des Pilotes 2017. Davide Rigon et Sam Bird, sur la Ferrari 488 GTE #71 remportent l’épreuve. Andy Priaulx et Harry Tincknell, sur la Ford GT #67 du Ford Chip Ganassi Team UK, complètent le podium des 6 Heures de Bahreïn 2017.

« C’est une sensation magnifique d’avoir remporté le sacre suprême au bout d’une saison très disputée », déclare Alessandro Pier Guidi, nouveau Champion du Monde d’Endurance 2017. « Avec mon coéquipier James Calado, nous avons pu tirer parti d’une monture très compétitive et fiable : notre Ferrari 488 GTE et nos pneus Michelin. Même à Bahreïn, par des températures élevées et sur un circuit technique, les pneus nous ont apporté le bon niveau de performance. Aujourd’hui, doubler les relais n’a pas été évident, notamment jusqu’à la mi-course, mais l’expérience de l’équipe AF Corse et l’accompagnement du technicien Michelin nous ont permis de nous en sortir avec un titre de Champion du Monde dans les mains ! »

« Une très belle saison du Championnat du Monde d’Endurance vient de s’achever aujourd’hui à Bahreïn sur des titres mondiaux FIA qui mettent à l’honneur une fois de plus les partenaires de Michelin », déclare Pascal Couasnon, le Directeur de Michelin Motorsport. « Je tiens à féliciter Ferrari et Porsche, deux parmi les marques les plus prestigieuses du monde, partenaires de Michelin sur la piste comme sur la route, pour leurs accomplissements. Je regarde avec confiance vers le futur du FIA WEC et notamment vers la nouvelle « super saison » qui démarrera en avril 2018 au Paul Ricard, avec le Prologue, même si Porsche ne sera plus engagé dans la catégorie LM P1. Michelin vient de confirmer sa présence aux côtés de l’Automobile Club de l’Ouest et de l’organisation FIA WEC avec la signature d’un partenariat de trois saisons supplémentaires. Cette décision est issue de l’importance que notre Groupe attache à l’Endurance et aux retombées technologiques que Michelin peut en tirer. »

Alessandro Barlozzi,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*