WTCC Macau Essais Libres 2 : Michelisz encore le plus rapide…

Norbert Michlisz encore plus rapide lors des essais libres 2

Le pilote du Castrol Honda World Touring Car Team Norbert Michelisz a conservé l’avantage lors des Essais Libres 2 avant la Course WTCC JVCKENWOOD de Macao, qui ont vu les temps au tour grandement s’améliorer sur le circuit urbain de Guia.

Michelisz a été le plus rapide en début de séance et est revenu un haut de la hiérarchie à cinq minutes de la fin, avec un meilleur chrono de 2’25 »156 sur sa Honda Civic WTCC – une progression de près de 2.7s par rapport à celui des Essais Libres 1 le jeudi et en dessous du record en qualifications détenu par Rob Huff.

 

Mehdi Bennani a mené la chasse et terminé à trois dixièmes de Michelisz sur sa Citroën C-Elysée du Sébastien Loeb Racing, alors que Huff, huit fois vainqueur de la Suncity Group Macau Guia Race, séparait le Marocain et son équipier Tom Chilton au classement.

Nicky Catsburg a précédé son équipier au sein du Polestar Cyan Racing et leader du championnat, Thed Björk, en cinquième position. Le revenant Ma Qing Hua s’est classé huitième sur sa Citroën du SLR, séparant quant à lui les équipiers de Michelisz que sont Esteban Guerrieri et Ryo Michigami, mais sans monter de pneus neufs.

John Filippi complète le top 10 devant Tom Coronel, les deux pilotes du RC Motorsport Yann Ehrlacher et Kevin Gleason, puis Zsolt Dávid Szabó qui a fêté ses 22 ans hier.

L’équipier de Szabó chez Zengő Motorsport, Dániel Nagy, a rencontré un nouveau souci électrique en début de séance et s’est arrêté à la sortie des stands, mais a pu repartir et revenir au sien sous drapeau rouge. Il a repris la piste plus tard et a fini 15e devant le troisième pilote du RC Motorsport, le local Mak Ka Lok, et le pilote de Hong Kong Po Wah Wong courant pour le Campos Racing.

Néstor Girolami n’a pas réalisé de chrono sur la troisième Volvo Polestar officielle après s’être immobilisé en piste au virage des Fishermen, et devra changer de moteur avant les qualifications de cet après-midi, ce qui vaudra une pénalité à l’Argentin.

Richard Rodgers,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*