Belgian VW: Victoire à Assen et double podium au Championnat

© DR

La météo franchement automnale qui attendait les concurrents du TCR Benelux pour la finale du championnat 2017 n’a en rien altéré la motivation des deux équipages du Belgian VW Club. Sur le TT Circuit d’Assen, aux Pays-Bas, Guillaume Mondron (associé à son frère Edouard sur la VW Golf GTI TCR #4 du Delahaye Racing Team) et la paire Maxime Potty-Mathieu Detry (au volant de la #52 du Team WRT) voulaient terminer la saison en force… Tout en gardant une chance de coiffer la couronne!

 

Avec une pole position, une victoire et deux deuxièmes places au cours des cinq courses disputées, la VW Golf GTI TCR a une fois encore démontré son niveau de compétitivité. Lors des essais qualificatifs, la moyenne des chronos des deux pilotes permettait à Guillaume et Edouard Mondron de se placer en pole position pour la Long Race. Mais, par la suite, les deux frangins se sont débattus avec des réglages pas appropriés. « Alors que tout s’était bien passé sur une piste humide lors des qualifs, nous avions une voiture très difficile à conduire lors de la Long Race sur le sec », explique Guillaume. « La voiture décrochait constamment de l’arrière. En outre, une pénalité pour un excès de vitesse dans la pitlane lors du changement de pilote nous a fait plonger à la 6ème place. Ce n’était pas le résultat espéré… Nous espérions nous racheter durant les Sprints, mais nous n’avons jamais affiché notre niveau de performance habituel. En ce qui me concerne, ce sont deux contacts durant mes Sprints qui ont passablement altéré la géométrie – et donc le comportement – de ma Golf GTI TCR. Dès lors, il m’était impossible de suivre le rythme des autres. »

Avec trois quatrièmes places et une cinquième lors des quatre Sprints au menu, Edouard et Guillaume étaient forcément un peu déçus de cette finale de la saison. « Le point positif, c’est que j’étais encore en lice pour la couronne au tout début de la dernière course », explique Guillaume. « Nous avons eu des week-ends avec. Ici, c’était un week-end sans. Mais terminer à la deuxième place du championnat prouve néanmoins que nous avons fait une bonne saison ! »

A l’image du duo du Delahaye Racing Team, Mathieu Detry et Maxime Potty sont aussi passés par toutes les émotions ce week-end. Deuxièmes de la Long Race, les pilotes du Team WRT espéraient marquer le coup lors des Sprints. Mais alors qu’il partait de la pole position, Mathieu Detry loupait son départ pour la première course de 20 minutes. Remonté de la 5ème à la 2ème place, le Bruxellois écopait de 30 secondes de pénalité pour avoir dépassé Tom Coronel en-dehors des limites de la piste et il devait donc se contenter de la 7ème place. C’est également de cette position qu’il s’élançait pour le Sprint 2, achevé au deuxième rang après une autre très belle remontée. « C’est rageant, car j’avais la vitesse pour m’imposer et à cause d’un départ raté et de cette pénalité, ça n’a pas été le cas », expliquait-il.

Quelques heures plus tard, Maxime visait lui aussi la victoire au départ du Sprint 3. Mais une collision en chaîne dès le quatrième virage provoquait de gros dégâts sur la VW Golf GTI TCR #52. Un magnifique travail des mécanos du Team WRT (qui changeaient en moins de 15 minutes le moyeu, un cardan et une biellette) permettait à Maxime de s’élancer depuis la 7e place pour l’ultime confrontation. Une course animée… dont Maxime sortait vainqueur, remportant ainsi sa première victoire en Sprint ! Une belle récompense pour son équipe, mais aussi un résultat qui permet aussi au duo qu’il forme avec Mathieu Detry de prendre la plus petite marche du podium final au championnat.

« En ce qui me concerne, je suis malgré tout content de ma saison », raconte Mathieu. « J’ai démarré avec très peu d’expérience et j’ai énormément appris, notamment au contact de Maxime. Si on regarde bien, nous avons été performants lors des six meetings, mais nous avons aussi parfois joué de malchance. Qu’importe, ce fut une belle saison et cette 3e place finale est une chouette récompense. »

Après avoir été la révélation de la saison 2016, Maxime Potty a de nouveau su faire parler de lui. « Il n’empêche que le bilan est mitigé », glisse-t-il. « On a vraiment perdu beaucoup de points lors des deux premiers meetings, notamment avec une crevaison à Spa puis cet accident à Zandvoort avec la Honda de Tom Coronel revenue en milieu de piste après un contact avec le mur. Quand on y regarde de plus près, nous sommes montés au moins une fois sur le podium lors des six épreuves de la saison, mais on espérait plus. Il n’empêche que j’ai encore beaucoup appris et que cette année aura été très formatrice pour moi. »

Au sein du Belgian VW Club, voir deux équipages de VW Golf GTI TCR monter sur le podium final était malgré tout un motif de satisfaction. « Evidemment, quand on a deux voitures en mesure de revendiquer le titre, on est un peu déçu de ne pas le décrocher », explique Charles-Henri Bonnet, le Président du Belgian VW Club. « Ce rendez-vous à Assen n’a pas été le meilleur pour nous, notamment avec deux pénalités et un accident. Mais ça fait partie du sport automobile ! Bravo au Delahaye Racing Team pour son titre dans le classement des Teams, qui dépend des résultats dans les Long Races. Bravo à Guillaume, qui a confirmé qu’il est décidément un excellent pilote, et à Edouard, qui s’est assez rapidement réhabitué à la Golf GTI TCR alors qu’il n’avait plus roulé avec depuis le mois de mai. Coup de chapeau aussi à Mathieu et Maxime qui ont rappelé qu’ils sont parmi les plus sûrs espoirs belges. Nous sommes heureux d’avoir pu leur apporter un coup de pouce peut-être décisif dans leur jeune carrière. Car personne ne pourra nier que le TCR Benelux a permis de révéler de vrais talents ! »

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*