Natan Bihel: Une dernière course dans le top 10 !

Natan Bihel au Portugal © DR

Lors de la finale de la Michelin Le Mans Cup, Natan Bihel a terminé 7e. Un top 5 était pourtant en vue, mais une pénalité a coûté cher à la Ligier JS P3 #53.

La dernière manche de la Michelin Le Mans Cup 2017 a eu lieu le week-end dernier au Portugal, sur le circuit de Portimão. Pour une fois, Natan Bihel ne découvrait pas le circuit puisque des essais officiels avaient été organisés sur ce même tracé au mois d’avril.

De plus, il a roulé quelques jours avant les premiers essais libres. Lors de ces roulages officiels, il signe, entre autre, le quatrième temps à moins de huit dixièmes des meilleurs.

Comme le règlement l’exige, le pilote bronze, Laurent Millara en l’occurrence, est chargé de qualifier l’auto. Pendant 15 minutes, il améliore ses chronos pour finalement terminer avec le 6ème temps (1:43.652). Il part le dimanche de la 3ème ligne sur la grille de départ et, après un envol prudent, se retrouve 9ème en début de course avant de gagner une place. « Laurent n’a pas pris un super départ, on perd vite trois places. Il n’a pas voulu faire d’erreur et tenait à me rendre une voiture intacte, mais il a peut être trop assuré » dira Natan à l’issue de l’épreuve. Après une heure de course, il passe par son stand pour passer le relais au jeune Lavallois.

Malheureusement, ce dernier apprend qu’il reçoit une pénalité (un drive through) pour vitesse excessive de son coéquipier dans les stands, ce qui lui fait perdre 28 secondes. « J’apprends dès le premier tour de mon relais que l’on écope d’un drive through pour vitesse excessive dans les stands. Nous n’étions déjà pas très bien placés, alors perdre encore deux places n’a pas arrangé les choses. Dans mon relais, j’essaie d’être régulier, signant de bons temps pour remonter, mais notre objectif de podium s’est vite envolé. La voiture était facile à piloter, mais je n’ai pas cherché les limites. Nous n’avions plus rien à gagner et le but était de finir la course. » Natan franchit finalement la ligne d’arrivée à la 7ème place.

Sans cette erreur, Natan et son coéquipier auraient pu prétendre à une 5ème place. Au final, l’équipage termine 8e au classement de la Michelin Le Mans Cup. Le bilan de saison est donc plutôt bon comme le confirme Natan : « Cette saison en Michelin Le Mans Cup n’avait qu’un seul objectif : apprendre. J’ai justement emmagasiné beaucoup d’informations. Je partais presque de rien, n’ayant fait qu’une seule saison en sport auto, en Championnat de France Supertourisme. J’ai découvert tous les circuits européens, la voiture, j’ai beaucoup roulé, appris à partager une auto et découvert les courses d’endurance. Tout ça va m’être précieux en vue de mon objectif 2018 : disputer l’European le Mans Series. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*