Fuji après 2 heures: Course difficile interrompue au drapeau rouge

Après deux heures de course... © DR

Deux Toyota sont en tête après deux heures de course, tandis que la bagarre fait rage entre Ford et Ferrari en catégorie LMGTE Pro.

Les principaux temps forts des deux premières heures de la septième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) 2017 :
– La course est lancée sous régime de voiture de sécurité pour cause de météo pluvieuse.

– Le drapeau vert est présenté après quatre tours.
– Parti de la pole position au volant de la Porsche 919 Hybrid #2, Earl Bamber mène en début de course mais reste menacé par la Toyota TS050 HYBRID #8 de Sébastien Buemi.
– Mais le Néo-Zélandais parvient à se bâtir une avance confortable de 12 secondes. Mais après 51 minutes de course, la visibilité diminuant, la voiture de sécurité est renvoyée en piste.
– Parti de la première ligne, André Lotterer (Porsche 919 Hybrid #1) chute en quatrième position derrière les deux Toyota.
– Le pilote allemand revient dans le rythme et entame une belle bataille face à la Toyota #7 de Kamui Kobayashi.
– Le Japonais perd du temps dans le virage 1, ce qui permet à Lotterer de prendre la troisième place.
– Après interruption de la course, les deux Toyota TS050 HYBRID sont en tête, avec dans l’ordre Kazuki Nakajima (#7) et Jose Maria Lopez (#8).
– Porsche perd du terrain après de longs arrêts au stand.
– Au volant de l’ORECA 07-Gibson #31 de Vaillante Rebellion, Bruno Senna creuse l’écart en tête des LMP2.
– Poleman de cette catégorie, Nelson Piquet Jr dégringole au classement à la suite d’un tête-à-queue dans le virage 1.
– Deuxième de la catégorie en début de course sur l’ORECA #37 de Jackie Chan DC Racing, Alex Brundle est rattrapé par l’Alpine #36 d’un Nicolas Lapierre impérial sous la pluie.
– Au fil de son premier relais, Lapierre remonte de la cinquième à la deuxième place. Il est parvenu à passer Brundle après une superbe bagarre de plusieurs tours.
– Sur la piste mouillée du Fuji Speedway, Ben Hanley (ORECA CEFC Manor TRS Racing #24) grimpe en troisième position.
– Porsche est en tête de la catégorie LMGTE Pro pendant la première heure de course : Richard Lietz creuse un bel écart sur la Ford GT #67, pilotée par Harry Tincknell.
– Alessandro Pier Guidi (Ferrari 488 GTE AF Corse #51) est l’homme de cette première heure, grâce à une belle remontée de la cinquième à la troisième position.
– Stefan Mücke et sa Ford GT #66 pointent en tête après les premiers arrêts au stand, mais se retrouve sous la pression de la Ferrari #51, toujours pilotée par Pier Guidi.
– Au volant de la Ferrari #61, Keita Sawa (Clearwater Racing) réalise une première heure parfaite en tête de la catégorie LMGTE Am, devant l’autre 488 GTE de Francesco Castellacci (Spirit of Race).
– Weng Sun Mok prend le volant pour le deuxième relais et conserve le leadership devant Thomas Flohr, désormais au volant de la Ferrari de Spirit of Race.
– Alors que Mathias Lauda (Aston Martin #98) perd du temps, la Porsche #77 de Dempsey-Proton Racing est troisième.
– La visibilité se dégradant de nouveau, la voiture de sécurité reprend la piste après 51 minutes.
– Pendant la deuxième heure, la course est interrompue au drapeau rouge pendant 32 minutes. Les 6 Heures de Fuji sont relancées juste avant que cette septième manche WEC 2017 n’entre dans sa troisième heure.     

Sam Smith,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*