GT4: Le Street-Art Racing au pied du podium au Nürburgring

© DR

L’équipe StreetArt Racing a terminé la saison 2017 de la GT4 European Series Northern Cup de bien belle manière sur le circuit du Nürburgring. Julien Darras et Jérôme Demay ont en effet décroché la quatrième place lors de la première Course du week-end avant qu’une crevaison lente n’empêche le duo de faire mieux qu’un 9ème rang lors de la seconde joute. Dans le classement final du championnat, Jérôme prend la 6ème position.

Avant de penser à 2018, l’équipe dirigée par Albert Bloem et Damien Hellebuyck se prépare à aborder les deux dernières courses de la GT4 European Series Southern Cup sur les circuits de Barcelone et du Paul Ricard.

C’est avec un moral gonflé à bloc que l’équipe StreetArt Racing a rejoint le célèbre Nürburgring le week-end dernier. Dans le cadre prestigieux de la finale de la Blancpain GT Series Sprint Cup, l’Eifel accueillait en effet la sixième et dernière épreuve de la GT4 European Series Northern Cup. Comme c’est le cas depuis le début de la saison, la formation belge engageait une Aston Martin Vantage GT4 pour le Français Jérôme Demay, associé – comme au Slovakiaring – à son compatriote Julien Darras.

Onzième sur la grille de départ de la première course, le duo a livré une prestation quasi parfaite pour remonter jusqu’à une très belle 4e place finale sur pas moins de 37 équipages engagés. « J’ai pris un bon départ et j’ai réussi à grimper de la 11ème à la 6ème position assez rapidement », explique Jérôme, champion AM en 2016. « Nous avons ensuite effectué un très bon Pit Stop et Julien a poursuivi le travail en gagnant encore deux positions. Ce fut vraiment une belle course ! »

Le dimanche, Julien partait depuis la 10e position et s’offrait un excellent départ pour directement placer l’Aston Martin Vantage GT4 #007 au 5e rang. Malheureusement, la joie allait être de courte durée. « J’ai assez rapidement senti que la voiture se comportait bizarrement », explique le pilote présent en Blancpain GT Series l’an dernier. « J’avais en fait une crevaison lente, probablement causée par des débris sur la piste. Même si ça me coûtait plus d’une seconde au tour, j’ai réussi à tenir le coup jusqu’à la fenêtre de changement de pilote. Malgré l’intervention très rapide de nos mécanos, nous y avons encore perdu un peu de temps pour changer la roue… »

Après avoir repris la piste en 11ème position, Jérôme Demay parvenait à doubler deux adversaires pour prendre la 9ème place, la 7ème dans la catégorie Silver. Au terme des six épreuves du championnat, le citoyen des Yvelines est classé sixième, un résultat qui ne le satisfait pas totalement. « Je suis content de la saison dans son ensemble et de la bonne collaboration avec le StreetArt Racing », glisse le pilote de 33 ans. « L’ambiance dans l’équipe est excellente et nous pensons déjà tous à 2018, avec l’objectif de pouvoir améliorer notre classement. Il y a encore du travail pour être au top, aussi bien de ma part que de l’équipe, mais nous travaillons dur. Il ne faut pas oublier non plus que j’ai dû rouler avec trois équipiers différents, ce qui n’est pas idéal… Nous avons aussi perdu gros à Zandvoort avec un accident éliminatoire dès la première Course qui nous a empêchés de marquer le moindre point, sans quoi le podium final aurait peut-être été envisageable. Ce sera l’objectif l’an prochain ! »

Preuve de la bonne entente entre l’équipe et ses pilotes, le son de cloche est identique chez Damien Hellebuyck, le Team Manager du StreetArt Racing. « Le point culminant de notre saison a été la deuxième place de Jérôme et Denis Dupont au Red Bull Ring », explique-t-il. « Mais, pour le reste, nous avons connu trop de contretemps. Le fait d’avoir dû changer d’équipage en cours d’année ne nous a pas aidés en terme de stabilité. Il faut toutefois souligner que cette compétition européenne GT4 ne cesse de prendre de l’ampleur. Le niveau général est en train de grimper, aussi bien chez les Teams que chez les Pilotes, avec des duos de plus en plus rapides et homogènes. Il faut que le promoteur reste bien attentif à maintenir les coûts, mais je sais que SRO Motorsports Group y travaille ardemment et nous leur faisons totalement confiance. »

Si le championnat Nord a connu son épilogue, la saison n’est pas terminée pour autant pour le StreetArt Racing. Deux épreuves de la GT4 European Series Southern Cup (aussi appelée Championnat de France FFSA GT) sont encore au programme. La première se déroulera du 29 septembre au 1er octobre sur le circuit de Barcelone alors que la Finale prendra place sur le prestigieux tracé du Paul Ricard deux semaines plus tard. Lors de ces deux occasions, Eric Cayrolle et Arno Santamato retrouveront le volant de l’Aston Martin Vantage GT4 #117. « Et il n’est pas impossible que notre deuxième voiture soit également de la partie », glisse Damien Hellebuyck. « Elle est disponible et les pilotes intéressés peuvent en effet nous contacter. »

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*