FFSA GT4 Magny-Cours course2: BMW double la mise !

Double victoire pour BMW pour Johais-Piguet © Patrick Hecq

– Piguet-Johais de nouveau au sommet, comme la veille

– AM : Bis repetita pour Tribaudini-Petit

Week-end parfait pour le BMW Team France sur le Circuit de Nevers Magny-Cours. Après s’être imposés en Course 1 du Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup, Julien Piguet et Frédéric Johais doublent la mise au volant de la BMW Ekris M4 GT4 #9. Double victoire également dans la catégorie AM où Classic and Modern Racing (CMR), emmenés par Stéphane Tribaudini et Michaël Petit, décrochent les honneurs avec la Ginetta G55 GT4 #111.

 

Au terme d’une course à suspense, Benjamin Lariche et Robert Consani gardent les commandes du classement Pro-Am grâce à la cinquième place de la Ginetta #8 du team Speed Car.

De nouveau en pole position pour cette seconde épreuve de 60 minutes du week-end, la BMW #9 conserve sa position sur les premiers hectomètres de course. Deuxième sur la grille, Soheil Ayari ne peut pas en dire autant. Associé à Nicolas Tardif sur la Ginetta #26, l’expérimenté pilote CMR glisse derrière Steven Palette, auteur d’un bel envol avec la Porsche #18 du team Martinet By Alméras.

Juste derrière, la lutte est belle et implique de nombreux concurrents en quête de gros points, notamment l’Aston Martin Vantage GT4 #44 de Generation AMR SuperRacing (Matthew George-James Holder) et la McLaren 570S GT4 #3 d’Energy By ART (Simon Gachet-Bruno Hernandez). Victime d’une sortie piste, George retombera toutefois au classement.

Parti sixième, Parisy est déjà remonté en troisième position, devant Gachet qui emmène un peloton de Cayman particulièrement incisifs. Il y a là Éric Trémoulet (Porsche Vic’Team #64) ; les coéquipiers Racing Technology Jim Pla et Jimmy Antunes (Cayman #1 et #11) ; les deux pilotes TFT Racing Romain Iannetta et Ander Vilarino (Porsche #19 et #2), ainsi qu’Anthony Beltoise (Cayman Martinet by Alméras #22). Une touchette entre Vilarino et Beltoise va contraindre le double Champion de France FFSA GT à l’abandon, tandis que l’Espagnol écopera d’une pénalité.

Devant, Piguet taille la route et passe le témoin à Johais nanti d’une avance d’environ six secondes. Le pilote BMW Team France livrera de nouveau un relais limpide pour creuser l’écart sur un duo de Porsche prêtes à se livrer un duel particulièrement intense.

Revenu dans les échappements d’Henry Hassid sur la #18, Gilles Vannelet, qui a succédé à Parisy au volant de la #30, croit avoir fait le plus dur en prenant l’avantage sur son rival. Mais celui-ci parvient à répliquer pour repasser en deuxième position.

Dans les dernières minutes de course, les rebondissements s’enchaînent. C’est d’abord la Ginetta #8 des leaders du classement Pro Am, remontée en sixième position, qui est heurtée à l’arrière par un concurrent et termine sa course dans le bac à gravier.

Quasiment au même moment, second coup de théâtre lorsque la Porsche #30 de leurs rivaux au championnat s’immobilise sur la ligne droite de départ et cause un drapeau rouge à un tour du damier. Initialement classée troisième derrière la BMW #9 et le Cayman #18, la voiture sera finalement disqualifiée pour non conformité technique. Une mésaventure qui promeut la McLaren #3 de Gachet-Hernandez sur son premier podium de la saison.

La Porsche #4 complète la belle performance du team Energy By ART avec la quatrième place pour le tandem Grégoire Demoustier-Alain Ferté, devant Lariche-Consani, finalement cinquièmes d’un classement établi un tour avant le drapeau rouge. Un résultat qui permet à Lariche de remporter également la Pirelli Junior Cup de Nevers Magny-Cours, qui récompense le meilleur jeune pilote sur chaque week-end de compétition.

Dans les points, on retrouve également le Cayman TFT #19 (Romain Iannetta-Éric Clément), la Porsche Vic’Team #64 (Éric Trémoulet-Olivier Jouffret), la Ginetta Speed Car #444 (Gaël Castelli-Rodolphe Wallgren), et les deux Porsche du Team Racing Technology avec Jimmy Antunes-Franck Leherpeur sur la #11 et Jim Pla-Pierre Sancinéna à bord de la #1.

En championnat de France FFSA GT AM, BMW Team France croit longtemps tenir la victoire avec Grégoire Depauw et Jean-Claude Lagniez sur la BMW Ekris M4 GT4 #6.

Malgré un Stop-and-Go pour un arrêt trop court, la Ginetta de Tribaudini et Petit parvient à cravacher pour remonter en tête de la catégorie et signer un doublé dans la Nièvre, consolidant par la même occasion l’avance du Niçois au classement Pilotes.

Déjà sur le podium en Course 1 samedi, Georges Cabanne et Fabien Michal s’invitent de nouveau dans le Top 3 avec la Ginetta #666 du team CMR.

Arrivés à Nevers Magny-Cours en tête du championnat, Paul et Jean-Philippe Lamic connaissent un week-end compliqué marqué par deux abandons pour la Ginetta #54 du Vic’ Team.

Julien Piguet, BMW Ekris M4 GT4 #9 – BMW Team France : « Décidément, le drapeau à damier se refuse à nous ce week-end ! Peu importe car nous avons réalisé un sans-faute sur les terres de BMW, avec deux pole positions et deux victoires. Je tiens à dire un grand merci à Fred [Johais] et toute l’équipe BMW Team France pour ce super meeting. »

Frédéric Johais, BMW Ekris M4 GT4 #9 – BMW Team France : « Le début de la saison fut compliqué. Nous avons abordé le rendez-vous de Nevers Magny-Cours avec une réelle envie de gagner. Autant j’étais stressé au départ de la Course 1, autant je me sentais plus à l’aise dimanche. Bravo à tous les membres de BMW Team France pour ce très beau week-end. »

Stéphane Tribaudini, Ginetta G55 GT4 CMR #111 : « Après l’annonce du Stop-and-Go, je pensais que les deux premières places du classement AM n’étaient plus jouables. Après, je n’avais rien à perdre et j’ai tenté de prendre du plaisir en attaquant, jusqu’au moment où j’ai vu et dépassé la BMW n°6. Je tiens à remercier chaleureusement mon coéquipier Michaël Petit, qui roulait pour la première fois en GT4 et a fait du super boulot tout au long du week-end. »

Michaël Petit, Ginetta G55 GT4 CMR #111 : « L’objectif du jour était de conserver ma position en AM, sans me soucier des concurrents plus rapides autour. Le passage du GT3 au GT4 est une étape importante pour moi. C’était la première fois que je roulais sans ABS ; il va falloir que je m’y habitue et sois plus vigilant sur mon freinage à Barcelone. Je suis content d’épauler Stéphane [Tribaudini] et de l’aider dans sa quête du titre FFSA GT AM. »

Michel Duvernay, Team Manager BMW Team France : « Il nous a fallu apprendre et apprivoiser la voiture car nous étions habitués à d’autres autos. Nous avons pris du temps mais nous pouvons dire qu’on a trouvé le mode d’emploi ! Maintenant il va falloir essayer de garder ce niveau jusqu’à la fin de la saison car l’objectif est de rester aux avant-postes. Nos concurrents sont prévenus ! »

La cinquième et avant-dernière manche du Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup aura lieu dans le cadre prestigieux de la Blancpain GT Series – Endurance Cup lors du Festival de la Velocidad de Barcelona (29 septembre – 1er octobre).

Julien Billiotte,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*