WEC Mexico après 2 heures : Porsche en tête, Ferrari leader

Le départ du WEC à Mexico

Après deux heures de course, les deux Porsche 919 Hybrid sont solidement installées en tête des AT&T 6 Heures de Mexico : la #2 de Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley dispose d’une légère avance sur la #1.

 

Derrière les deux Toyota TS050 HYBRID, on retrouve l’ORECA #31 de Vaillante Rebellion, avec 27 secondes d’avance sur celle de G-Drive Racing (#26), suivie comme son ombre par l’Alpine A470 #36 de Signatech Alpine Matmut. Elles ont offert beaucoup de dépassements et une belle bagarre en tête, alors que les leaders du classement général provisoire de la catégorie LMP2 sont aux prises avec des soucis d’embrayage.

La lutte en LMGTE a été particulièrement pimentée dès le départ de la course. En LMGTE Pro, la Ferrari #71 de Davide Rigon et Sam Bird est en tête, poursuivie par l’Aston Martin Vantage #65. Ford et Porsche sont toujours dans la lutte pour la victoire, tandis qu’en LMGTE Am, l’Aston Martin #98 de Pedro Lamy, Mathias Lauda et Paul Dalla Lana a fort à faire face aux Porsche 911 RSR de Dempsey-Proton Racing et Gulf Racing.

Voici les principaux temps forts des deux premières heures de la cinquième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) 2017 :
– Porsche LMP Team contrôle la situation en tête des AT&T 6 Heures de Mexico.
– La Porsche 919 Hybrid #2, actuellement aux mains d’Earl Bamber, est toujours en tête devant la #1, avec une seconde et demie d’avance avant la deuxième série d’arrêts ravitaillement.
– Pendant les deux premières heures de course, Brendon Hartley (#2) a maintenu un faible écart – qui a connu quelques variations en fonction du trafic en piste – devant Nick Tandy (#1).
– André Lotterer a relayé ce dernier, mais la Porsche 919 Hybrid #1 fait l’objet d’une enquête de la direction de course pour un possible excès de vitesse dans la voie des stands lors de la deuxième salve d’arrêts.
– Les deux Toyota TS050 HYBRID de Mike Conway (#7) et Sébastien Buemi (#8) échangent régulièrement leur position en début de course, mais leur rythme ne leur permet pas de rester au contact des Porsche 919 Hybrid.
– La catégorie LMP2 voit Nicolas Prost (ORECA Vaillante Rebellion #31) creuser l’écart sur Alex Lynn (ORECA G-Drive Racing #26) pendant la deuxième heure.
– Prost reste en piste pour un double relais et fait bon usage de ses gommes neuves après le premier arrêt au stand pour conserver la tête de la catégorie.
– Roman Rusinov relaie Lynn et doit défendre la deuxième place de G-Drive Racing face à Gustavo Menezes (Signatech Alpine).
– Leaders du classement général provisoire du Trophée Endurance FIA des Pilotes et Equipes LMP2, Oliver Jarvis son ORECA Jackie Chan DC Racing sont retardés par des problèmes d’embrayage.
– La Ferrari 488 GTE #71 de AF Corse reprend la tête de la catégorie LMGTE Pro : Davide Rigon augmente légèrement son avance sur Nicki Thiim (Aston Martin #95).
– Plus tôt dans la course, Marco Sorensen, coéquipier de Thiim, a réalisé le plus beau dépassement de la course dans le virage 1 sur Sam Bird, à cet instant au volant de la Ferrari #71 de tête.
– Les deux Ford GT poursuivent leur route en troisième et quatrième positions, avec dans l’ordre la #66 devant la #67. Olivier Pla et Andy Priaulx prennent respectivement le relais.
– Victime de soucis de moteur avant la course, la Ferrari AF Corse #51 remonte jusqu’en quatrième position.
– Grosse bagarre également en catégorie LMGTE Am : la Porsche Dempsey-Proton Racing #77 de Marvin Dienst est à la poursuite de l’Aston Martin #98 de tête, pilotée par Mathias Lauda.
– Pendant la deuxième heure, une autre Porsche 911 RSR revient sur ces deux leaders : celle de Ben Barker (Gulf Racing).

Fiona Miller,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*