ELMS Simon Gachet: Privé de Red Bull !

Simon Gachet © DR

Simon Gachet a vécu la plus grande déception qui soit pour un pilote de course : ne pas pouvoir défendre ses chances, en un mot, abandonner avant même d’avoir pu monter dans la voiture ! Sur le Red Bull Ring, la Ligier JS P3 du team Panis-Barthez Compétition n’a en effet pu couvrir que 14 tours avant de renoncer à la suite d’un problème mécanique.

 

Tout va bien
36 voitures sont engagées en European Le Mans Series, réparties entre protos (LMP2 et LMP3) et Grand Tourisme. Ces trois catégories offrent des niveaux de performance différents, et le développement du circuit autrichien est relativement faible. Les pilotes sont donc confrontés à un trafic plutôt dense. Aux essais libres, Simon gère fort bien ce paramètre et signe le deuxième temps des 17 protos LMP3 présents lors de la deuxième séance. L’équipage teste différentes solutions et le team parvient à définir d’excellents réglages en vue de la course. Chargé comme d’habitude de qualifier la #16, Simon reste quelque peu sur sa faim car sa voiture souffre d’un brin de sous-virage qui l’empêche de faire mieux que 5ème. Pas de quoi entamer la détermination d’Eric Debard, Theo Bean, Simon Gachet et de l’ensemble du staff de Panis-Barthez Compétition !

Rien ne va plus
Eric Debard s’élance à l’assaut des 4 heures de course dimanche à 13 heures. Il perd rapidement plusieurs places et finit par rentrer au stand. Très vite, l’avarie moteur détectée au niveau de la distribution s’avère terminale et l’abandon est confirmé après une vingtaine de minutes de course seulement.

Simon : « Cela ne m’était jamais arrivé en endurance de ne pas pouvoir prendre le volant durant la course. Heureusement, il n’y a qu’un mois à attendre avant de retrouver l’ELMS au Paul Ricard, pour notre épreuve à domicile, où nous serons d’autant plus motivés pour réussir un grand résultat. »

Ah ça ira, ça ira !
L’ELMS a son étape française, sur un des circuits les plus adaptés à l’endurance de l’Hexagone. La deuxième demi-saison débutera au Paul Ricard les 26 et 27 août !

Romane Didier,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*