Baja Aragon, elle a débuté par la conférence

La Baja Aragon a démarré par la conférence traditionnelle

La 34ème Baja Aragon rassemble 230 véhicules, elle a débuté par la traditionnelle conférence de presse avec les cadors de la discipline auots, motos et camions. La présence de Marc Coma, Directeur Sportif du Dakar s’explique par le label Dakar Challenge que possède cette Baja. Le rookie auto qui n’a jamais effectué le rallye-raid le plus dur dans le monde recevra son engagement gratuit pour l’édition du mois de janvier prochain.

 

Ils ont dit…
Nasser Al-Attiyah :  » Nous sommes très heureux d’être ici. C’est un nouveau défi que nous avons à relever avec Mathieu (Baumel). Nous avons beaucoup travaillé cette année et nous nous sentons prêts pour la course qui est technique et assez difficile, c’est un bon entraînement pour le Dakar. »

Joan Barreda : « J’ai gagné à moto l’an dernier. La Baja espagnole est l’une des plus importantes car, elle fait partie de la Coupe du Monde FIM. De plus, c’est l’un des meilleurs terrains de course. C’est une très bonne préparation pour le Dakar aussi, les pistes sont techniques et je prends toujours plaisir en participant à cette Baja Aragon. »

Nani Roma : « Cette année, il y a beaucoup de pilotes qui viennent chercher la victoire. C’est une course difficile avec beaucoup de chemins roulants, nous traversons beaucoup de villages. L’objectif serait de gagner, je vous en dirai d’avantage dimanche ! »

Marc Coma : « La Baja Aragon est un réel tremplin pour la préparation du Dakar. C’est pourquoi A.S.O (Amaury Sport Organisation) a décidé de faire de cette course un événement officiel : Dakar Challenge. Nous voulons que le travail réalisé par les organisateurs de cette Baja Aragon soit reconnu. Ainsi, nous avons mis en place une récompense pour le premier rookie auto, qui sera une inscription au Dakar 2018. »

Mélanie Gonzalez,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*