Porsche Cup au Mans: Le Loeb Racing truste les podiums

Christophe Lapierre sur la plus haute marche

Le rendez-vous à ne pas manquer. Avec soixante et un engagés, regroupant la Porsche Carrera Cup France, son homologue britannique, le Porsche GT3 Cup Challenge Benelux, mais aussi des pilotes venus de Scandinavie, d’Australie, du Japon ou encore du Brésil, le meeting disputé en préambule des 24 Heures du Mans est celui où tout le monde rêve de briller. Mais avec une seule course au programme sur ce circuit mythique long de 13,629 kilomètres, rares sont les élus.

Sous les yeux d’un public présent en masse, le Sébastien Loeb Racing a pourtant réussi le tour de force de s’illustrer dans le championnat A comme dans le B, ses quatre pilotes montant sur le podium de leurs catégories.

 

Partis respectivement 17ème et 14ème sur la grille de départ, Joffrey De Narda et Valentin Hasse-Clot multipliaient les dépassements pour réaliser une remontée spectaculaire jusqu’aux cinquième et sixième places finales, synonymes de deuxième et troisième positions en Porsche Carrera Cup France. Mais Christophe Lapierre et Roar Lindland, les pilotes B du team de Soultz-sous-Forêts n’étaient pas en reste : le premier, dixième du classement final, s’adjugeait une superbe victoire chez les B tandis que son équipier norvégien l’accompagnait sur le podium, en annexant la troisième marche. Ou comment conclure avec maestria, un week-end de toute beauté pour le Sébastien Loeb Racing.

« C’était ma deuxième participation en ouverture des 24 heures après 2014, mais c’est toujours autant un pur bonheur », s’enthousiasmait Joffrey De Narda. « Après des qualifications un peu difficiles, j’ai vraiment tout donné en course pour remonter. Je savais que je disposais d’une très bonne auto et je me suis vraiment régalé à son volant sur ce tracé ultra-rapide. C’est d’autant plus positif que ce résultat nous permet de faire une bonne opération au championnat. »

« Rouler en course sur ce circuit exceptionnel est tout bonnement grisant », se réjouissait Valentin Hasse-Clot. « D’autant plus lorsqu’on le vit une course aussi incroyable que celle que nous avons disputée ! Je me suis retrouvé dans le bac à graviers dès le premier virage, mais je n’ai rien lâché, au point qu’à un moment, j’étais même cinquième du classement absolu tout en tenant le record du tour. Ce week-end restera comme un grand souvenir pour moi ! »

« Je m’étais fixé deux gros objectifs cette saison », analysait Christophe Lapierre, « et l’un des deux est désormais rempli : après avoir commis une erreur en 2014, alors que je pointais en tête, je rêvais de m’imposer ici, et c’est désormais chose faite ! J’ai pris un bon départ, je suis parvenu à éviter le crash du premier virage, avant de creuser l’écart sur mes adversaires. Une slow zone nous a ensuite regroupés, mais j’ai encore réussi à contenir leurs assauts. Reste désormais à aller chercher ce cinquième titre en B qui me tient à cœur ! »

« Si j’ai eu quelques difficultés avec les réglages au début des essais, expliquait Roar Lindland, les ingénieurs de l’équipe ont ensuite bien peaufiné le comportement de ma monture. J’ai hélas joué de malchance en qualifs avec les drapeaux jaunes. Aussi, je suis particulièrement heureux d’être parvenu à aller chercher ce podium qui me comble, tant cette course tient une place particulière dans le calendrier. »

« Venir ici au Mans durant le week-end des 24 Heures », reconnaissait Dominique Heintz, co-fondateur du team avec Sébastien Loeb, « est toujours un moment fort en émotions. D’autant plus lorsque l’on a la chance de voir ses voitures y briller en terminant toutes sur le podium. Nos quatre pilotes et l’ensemble du staff technique se sont encore montrés éblouissants ce week-end et nous allons continuer à travailler dur pour poursuivre sur notre lancée dès la prochaine étape du championnat. »

Après cet événement exceptionnel, la Porsche Carrera Cup France fera désormais étape à Dijon du 30 juin au 2 juillet prochains.

Résultats : 1. D. Cammish ; 2. D. Zamparelli ; 3. A. Rovera… 5. J. De Narda (2ème Porsche Carrera Cup France), 6. V. Hasse-Clot (3e Porsche Carrera Cup France)… 10. C. Lapierre (1er Championnat B Porsche Carrera Cup France)… 13. R. Lindland (3ème Championnat B Porsche Carrera Cup France), etc.

* En attente du résultat de l’appel effectué par un concurrent contre la décision #9

Jean-Dominique Muselli,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*