Tiago Monteiro repousse ses debuts en GT Open à l’Hungaroring

Tiago Monteiro forfait en GT Open au Paul Ricard © DR

Tiago Monteiro a pris la difficile décision de se retirer de la course de GT Open qui aura lieu le week-end prochain sur le circuit Paul Ricard, en France. Le forfait du pilote portugais est motivé par une légère blessure consécutive aux événements du dernier meeting du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme FIA WTCC qui avait lieu sur le Nordschleife, en Allemagne. Tiago devait former un équipage avec son compatriote Lourenço Beirão et piloter une BMW de l’écurie Teo Martin Motorsport.

 

Hélas, l’accident subi par Tiago au Nordschleife, provoqué par une crevaison, le contraint à observer quelques jours de repos. Le natif de Porto souffre en effet d’un pincement d’un nerf du cou. Les douleurs ne s’étant fait ressentir que plusieurs jours après l’accident, Tiago n’a pas pu anticiper l’évolution de la blessure et, sur avis médical et par pure précaution, il a décidé de ne pas courir le week-end prochain. Le corps médical lui a vivement conseillé de s’octroyer la plus longue période de convalescence possible avant de reprendre le volant lors de la manche portugaise du FIA WTCC, le 24 juin, à Vila Real. Augusto Farfus remplacera donc Tiago Monteiro au Paul Ricard au sein de l’écurie Teo Martin Motorsport BMW.

« Mon accident du Nordschleife, bien que peu violent, s’est produit de manière latérale et a provoqué un pincement d’un nerf dans le cou. Je ne l’ai pas ressenti sur l’instant à cause de l’adrénaline qui courait dans mes veines, mais c’est devenu douloureux deux jours plus tard, » explique Tiago. « Je me sens de mieux en mieux, mais je pense qu’il est sage de ne pas courir au Paul Ricard. C’est une pure précaution, mais elle s’impose. Le WTCC est ma priorité cette année, je joue le titre et le meeting qui se profile me tient particulièrement à coeur puisqu’il aura lieu chez moi, au Portugal et j’espère m’y présenter en pleine possession de mes moyens physiques. Il ne serait donc pas judicieux de risquer d’aggraver la blessure et de raccourcir la convalescence. Je suis très déçu pour Teo Martin et son équipe, mais je suis sûr qu’Augusto fera du bon travail malgré cet accord de dernière minute pour lequel je tiens à le remercier. »

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*