GT4: Ekris Motorsport s’adjuge la Course 2 à Pau

Van der Ende/Koebolt vainqueur de la course 2

– Dépossédés de leur victoire en Course 1 pour irrégularité technique, Ricardo van der Ende et Max Koebolt remportent la seconde épreuve du 76ème Grand Prix de Pau, deuxième manche du Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup 2017. 

– Sur la BMW M4 Ekris GT4 #888 du team Ekris Motorsport, les deux pilotes néerlandais remontent depuis la septième place de grille pour s’imposer dans la cité béarnaise.

 

– À bord de la Porsche Cayman Clubsport MR GT4 #27 de l’écurie Imsa Performance, Michael et Jean-Luc Blanchemain s’imposent dans la catégorie AM au terme d’une épreuve animée.

Auteur de la pole position sur la Ginetta G55 GT4 #26 du Classic & Modern Racing, Soheil Ayari résiste aux assauts de Gaël Castelli et la Ginetta Speed Car #444 pour virer en tête au premier virage.

Derrière, des escarmouches au cœur du peloton laissent la G55 CMR #65 sur le carreau, tandis que la Porsche #11 du Team Racing Technology doit repasser par les stands.

Nouveau rebondissement dès le deuxième tour lorsque Castelli, arrivé à Pau en leader du classement Pilotes Pro-Am avec Rodolphe Wallgren, est victime d’une sortie de piste au Virage de la Gare et voit ses espoirs de podium s’envoler.

Grand habitué du circuit palois, Ayari parvient à creuser l’écart en tête avec son agile Ginetta. Aux portes du Top 3, ça ferraille entre les Cayman du Saintéloc Racing – Sébastien Dumez sur la #66 et Grégory Guilvert au volant de la #69 – et la Porsche #22 d’Anthony Beltoise (Martinet By Alméras)

Remonté en troisième position au fil des différents faits de course, l’Ekris #888 gagne une nouvelle place durant la fenêtre réglementaire des changements de pilotes, Max Koebolt ressortant des stands au deuxième rang.

Le pilote hollandais fait rapidement la jonction avec la Ginetta de tête, où Nicolas Tardif a pris le relais d’Ayari. Koebolt profite d’une légère erreur de son rival à la dernière chicane pour l’avaler sur la ligne de départ/arrivée qui suit.

Malgré plusieurs interventions de la Voiture de Sécurité en seconde moitié de course, l’Ekris #888, qui roule en GT4 European Series Northern Cup et championnat GT4 European Series global, conserve les commandes jusqu’au bout pour gagner à Pau.

Partis huitièmes sur la Porsche #30 de CD Sport, le Palois Mike Parisy et son coéquipier Gilles Vannelet finissent deuxièmes et s’emparent des commandes du classement Pilotes Pro-Am.

Après avoir relayé Dumez sur le Cayman #66, Valentin Simonet permet à Saintéloc de décrocher son premier podium FFSA GT – GT4 Sud de la saison.

À signaler également : la remontée épique de Benjamin Lariche et Robert Consani sur la Ginetta #8. S’élançant depuis le fond de grille après n’avoir pu participer à la deuxième séance qualificative, les deux compères reviennent du diable vauvert pour terminer au pied du podium. Ander Vilariño et Niki Leutwiler complètent le Top 5 avec la Porsche #2 du TFT Racing.

En Championnat de France FFSA GT AM, Jean-Philippe et Paul Lamic semblent se diriger vers un troisième succès cette saison quand une crevaison à l’arrière droit sur la Ginetta #54 du Vic’Team les relègue au classement.

C’est finalement un autre équipage roulant en famille qui en profite avec la victoire de Michael et Jean-Luc Blanchemain, auteurs d’un sans-faute dans le dédale de Pau.

Vainqueurs de la Course 1 à Nogaro, Fabien Michal et Georges Cabanne ajoutent un podium à leur collection 2017 avec la deuxième place. Les frères Lamic limitent la casse en troisième position.

Pour revivre les meilleurs moments de ce week-end palois riche en émotions, rendez-vous samedi 27 mai à 09h45 sur la chaine L’Équipe, partenaire médias du Championnat de France FFSA GT 2017, avec 80 minutes de programme au cœur d’une matinée spéciale sport auto.

La troisième manche de la saison aura lieu du 30 juin au 2 juillet 2017 sur le Circuit Dijon-Prenois récemment rénové. Les deux courses du meeting bourguignon seront de nouveau retransmises en direct commenté sur le site officiel GT4 European Series Southern Cup et la chaîne YouTube GT World de SRO Motorsports Group.

Ekris Motorsport a décidé de faire appel de la décision des commissaires sportifs de déclasser la BMW M4 Ekris n°888 de la Course 1 pour irrégularité technique.

Julien Billiotte,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*