ELMS à Monza: Victoire de G-Drive Racing

G-Drives vainqueur à Monza

La course promettait d’être superbe et le moins que l’on puisse dire c’est que nous n’avons pas été déçus ! Après les quatre heures de course, l’Oreca 07-Gibson #22 de G-Drive Racing l’emporte avec un Léo Roussel en pleine possession de ses moyens. 

L’European Le Mans Series est vraiment le championnat à suivre cette année avec des batailles jusque dans les dernières secondes.

Alors que l’Oreca 07 – Gibson #22 de G-Drive Racing avait laissé filer la victoire il y a un mois à Silverstone (Grande-Bretagne) dans le dernier tour, le trio Memo Rojas, Léo Roussel et Ryo Hirakawa l’emporte avec une belle démonstration du pilote français qui a pris la voiture à la 4ème place pour l’amener en tête ! Cette victoire permet même à l’écurie de prendre la tête au championnat.

Avec la #21 de DragonSpeed, Oreca s’offre même le doublé avec l’équipage composé de Nicolas Lapierre, Henrik Hedman et Ben Hanley, ce dernier allant chercher cette 2ème place dans les ultimes boucles de la course. Doublé pour cette équipe DragonSpeed aussi qui gère la #22 au niveau logistique.

Encore un podium pour la Dallara P217 #49 High Class (Dennis Andersen et Anders Fjordbach), écurie qui s’affirme comme étant un prétendant au titre après sa 3ème place à Silverstone. Ce beau résultat prouve aussi que cette auto est bien née.

Les Ligier JS P217 ont souffert sur ce tracé qui ne leur était pas favorable, la meilleure d’entre elles étant la #32 de United Autosports de Felipe Albuquerque, Will Owen et Hugo de Sadeleer, victorieux à Silverstone il y a un mois.  

Onze des douze voitures présentes en Italie ont désormais rendez-vous en Sarthe pour les 24 Heures du Mans (17 et 18 juin).

Doublé pour Yvan Muller Racing en LM P3
La victoire est revenue à la Norma M30 qui signe sa première victoire en endurance. Pilotée par Ricky Capo et Erwin Creed, managée par Yvan Muller Racing, elle s’impose devant l’autre voiture de l’écurie française, la Ligier JS P3 #18 d’Alexandre Cougnaud, Antoine Jung et Romano Ricci. Une seconde Ligier complète le podium avec la #17 (Ultimate) de Jean-Baptiste Lahaye, Matthieu Lahaye et François Heriau.

La F458 Italia a encore de beaux restes !
La ‘vieille dame’, la Ferrari 458 Italia #66 de JMW Motorsport, s’est jouée des voitures plus modernes en remportant la catégorie LMGTE. Grâce à Rob Smith, Jonny Cocker et Jody Fannin, elle accroche une nouvelle victoire à son palmarès déjà bien fourni avant de participer aux 24 Heures du Mans avec un équipage différent. L’équipe britannique a néanmoins annoncé qu’il s’agissait de la dernière course de cette auto puisqu’elle sera remplacée par une F488 GTE. Les deux Aston Martin Vantage de TF Sport (#90) et Beechdean AMR (n°99) complètent le podium.

La prochaine épreuve pour les concurrents de l’European Le Mans Series sera les 24 Heures du Mans dans un mois.  

David Bristol,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*