Simon Pagenaud, nouveau partenaire Richard Mille

Simon Pagenaud © DR

Simon Pagenaud, champion en titre d’IndyCar, rejoint la team de pilotes Richard Mille. Le Français qui a conquis l’Amérique porte désormais les couleurs de la Maison.
 
« J’ai beaucoup apprécié ma rencontre avec Richard, nous partageons la même passion pour la course automobile et nous avons beaucoup en commun. Lorsque vous regardez une montre Richard Mille, vous constatez que la marque fait preuve d’une extrême exigence, la question n’est pas de savoir combien coûte un modèle, mais comment offrir ce qu’il y a de mieux en termes de qualité et de design. Chaque jour, Richard Mille repousse les limites de la haute horlogerie. Cette quête de perfection est également ce qui me guide. »

 
Simon Pagenaud, véritable fan d’Ayrton Senna, nourrit dès l’enfance le rêve de piloter pour le cheval cabré ou Penske,  l’écurie d’IndyCar la plus titrée des États-Unis. Dès lors, son  objectif est clair : devenir pilote de F1 ou d’IndyCar.  Inaugurant sa carrière par le karting en 1994, Pagenaud accède ensuite au sport automobile en 2001 grâce à sa victoire l’année précédente dans le ‘volant Elf’.

Ses  premières armes accomplies dans les séries classiques estampillées Renault (Formule Renault et World Series), il gravira un à un tous les échelons avant de décider de poursuivre sa carrière de l’autre côté de l’Atlantique. « Mon  parcours est très différent de celui de la plupart des pilotes. Ma famille n’ayant jamais été impliquée dans la course automobile, démarrer dans le milieu et apprendre le métier n’a pas été une mince affaire. »

En  2005, il obtient des tests avec des écuries du championnat de  Formule Atlantic, alors en plein renouveau. Une saison lui suffit avec la Team Australia pour remporter le titre et se retrouver l’année suivante sur la grille de départ du Champ Car. Simon participe en 2008 au championnat American Le Mans Series (ALMS) avec l’écurie Gil Ferran avant de remplacer Scott Sharp chez Patrón Highcroft Racing. En 2010, il est sacré champion. Les trois années suivantes Simon roule en ALMS et participe en parallèle au volant d’une Peugeot 908 à des courses de renom telles les 24 Heures du Mans où il terminera 2 et puis 1er aux 1 000 kilomètres de Spa.

Sa carrière prend un tournant décisif lorsqu’il participe à ses premières courses en IndyCar, LA compétition de monoplaces  en Amérique du Nord. Il saisit l’occasion qui lui est offerte de remplacer la pilote Ana  Beatriz, alors blessée, puis  signe avec Sam Schmidt Motorsports pour disputer l’intégralité de la saison IndyCar. Il se classe 5ème et meilleur rookie 2012 avec cette équipe. Après trois années et grâce à de très bons résultats, le pilote signe en 2015 avec la prestigieuse Team Penske. Il remportera le championnat en 2016 avec 5 grands prix gagnés.
 
« Jusqu’à présent, 2016 a été pour moi l’année la plus fructueuse : nous avons remporté le championnat d’IndyCar, le joyau de la couronne, avec brio ! Je me découvre chaque jour un peu plus de potentiel et j’ai hâte de voir ce que l’avenir me réserve. » 2017 s’annonce sous les meilleurs auspices pour Simon qui a remporté le 30 avril dernier sa première course sur ovale lors du Grand Prix de Phoenix. Avec sa première victoire de la saison et la dixième de sa carrière, Pagenaud est passé en tête du classement général, envoyant un message fort à ses adversaires à moins d’un mois des 500 miles d’Indianapolis. Simon, premier Français à s’imposer dans la discipline, se réjouit d’avoir concrétisé ses espoirs.

Le ‘Patron’ (à prononcer à la française), comme l’appellent les Nord-Américains, aura à son poignet la RM 11-02 Automatique Second Fuseau Horaire lors de ses prochaines compétitions.

Stéphanie Soda,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*