Eurocup FR 2.0 : Retour à Silverstone

© DR

Du 11 au 14 mai, la Formule Renault Eurocup retrouvera le circuit de Silverstone après une année d’absence au calendrier. Sur l’une des pistes les plus rapides de la saison, les concurrents auront à cœur de poursuivre ou d’inverser les premières tendances qui se sont dégagées à Monza avant d’affronter les rues de Pau et de Monaco.

 

Théâtre du premier Grand Prix de l’histoire du Championnat du Monde de F1, Silverstone a su être transformé à travers les décennies tout en préservant son caractère unique. En mai, ses enchaînements de courbes à hautes vitesses lanceront un véritable marathon avec trois meetings (Silverstone, Pau et Monaco) en trois semaines.

Parmi les anciens vainqueurs sur le tracé du Northamptonshire, on recense le récent vainqueur du Grand Prix de Russie Valtteri Bottas, Daniel Ricciardo, António Félix da Costa, Jean-Éric Vergne, Robin Frijns ou encore Jack Aitken membre de la Renault Sport Academy, Quels seront ceux qui complèteront la liste ?
R-ace GP sur sa lancée ?

Vainqueur à Monza, Will Palmer (R-ace GP) endossera le costume de leader à domicile. Sur le circuit où le Britannique a débuté dans la catégorie en 2015 et signé un double podium en NEC en 2016, Will Palmer voudra poursuivre sur le même rythme pour distancer ses concurrents.

Ses équipiers pourraient toutefois être ses premiers rivaux. Également vainqueur à Monza, le pilote SMP Racing Robert Shwartzman (R-ace GP) sera un prétendant sérieux, tout comme Max Defourny (R-ace GP) qui s’y est déjà imposé en NEC la saison passée. Enfin, le protégé de l’Escuder

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*