Sardegna Rally Race: Un rallye exceptionnel en Juin

© MFE

La 10ème édition du rallye de Sardaigne s’annonce grandiose, avec la volonté d’en offrir encore plus aux concurrents pour célébrer une décennie de pistes de rêve autant que l’hospitalité légendaire des Sardes. 

Le Goldentyre Sardegna Rally Race est un concentré de tout ce qui fait le charme et la réussite d’un rallye ! Voici 12 bonnes raisons de s’y déplacer !

 

– Les dates : du 10 au 15 juin 2017, c’est déjà l’été en Sardaigne, les journées sont longues et on peut piquer une tête dans la Méditerranée le soir après la course avant de dîner entre amis en terrasse.

– Le LIEU : la Sardaigne, deuxième plus grande île de Méditerranée après la Sicile, 3 fois plus vaste que la Corse, avec ses 69 h/km², permet de rouler sans déranger en ayant le sentiment d’être sur un autre continent. Un feeling incroyable !

– Le FORMAT : 5 jours de course, c’est à la fois court, pour ceux qui bossent, et suffisamment éprouvant pour les bras, car avec 250 à 400 kilomètres de pistes par jour, sous le soleil, les organismes sont mis à rude épreuve.

– Le PARCOURS : mixant des pistes empruntées lors du championnat du monde d’enduro et autres, plus roulantes que celle du WRC, la Sardaigne offre une très grande richesse de pistes plantées d’une végétation magnifique, qui mettent en avant le pilotage. Un vrai régal !

– La NAVIGATION : la Sardaigne est le rallye idéal pour découvrir les joies de la navigation. Pas de GPS, juste un road-book, où il faut être très attentif aux incessants changements de direction, et un trip master. Même les meilleurs se font surprendre. En Sardaigne, il faut prendre le temps de lire les notes et être concentré à 100% !

– La SIMPLICITE : vous embarquez votre machine à Gênes ou Livourne pour Olbia et le lendemain, après un bon dîner et une nuit bercée par la Méditerranée, vous débarquez en Sardaigne, de bonne heure, de bonne humeur pour déguster votre premier cappuccino sous le soleil. Elle est pas belle la vie ?

– La FACILITE : l’autonomie essence, l’organisation n’exige que 120 kilomètres, donc pas besoin de dépenser des fortunes en équipements spéciaux.

– La SECURITE : des ambulances au départ et à l’arrivée des spéciales, sur la piste, un hélico en permanence dans les airs et le Sporttraxx pour vous localiser, toujours et partout…  Le Goldentyre Sardegna Rally Race est sans doute l’un des rallyes les plus sûrs dans le monde !

– Le TARIF et la LICENCE: tous ceux qui sont venus en Sardaigne ont fait les comptes : c’est au minimum deux fois moins cher qu’un rallye dans le nord de l’Afrique ! L’engagement est de 1 800 € en moto/quad. Pour les SSV, 1 800€ par pilote et machine et 800 € pour le copilote. Hôtel (4 étoiles) et demi-pension inclus (les gourmands et gourmets vont se régaler).

Sardegna Rally Race est une épreuve internationale inscrite au calendrier FIM Europe, une simple licence nationale moto avec l’autorisation de sortie suffisent. C’est une vraie économie !

– SSV WELCOME ! L’organisation s’est pliée en 4 pour concocter un parcours où les SSV se feront plaisir, avec de belles trajectoires ! Et les équipages s’engagent déjà : Polaris, Yamaha, Can-Am seront au rendez-vous !

Notez la présence du très médiatique équipage Eric de Seynes – Yamaha Motor Europe, conquis par le rallye lors de sa participation en 2016, copiloté par Camelia Liparoti, 6 fois championne du monde des rallyes tout-terrain en quad et 8 fois Dakar finisher, sur le nouveau SSV Yamaha YXZ1000R Sport Shift.

– Le DEPAYSEMENT : départ de San Teodoro et ses plages idylliques, hôtels avec vue sur la mer, bivouac dans un monastère pendant l’étape marathon, panoramas à couper le souffle au détour de chaque virage (y compris pour les assistances)… Le rallye de Sardaigne a des allures de vacances. De quoi joindre l’agréable, la course, à l’agréable, l’after course !

– L’ACCUEIL : sous la houlette de deux purs passionnés, Antonello Chiara et Gian Renzo Bazzu, l’organisation Bike Village se démène  pour vous faire plaisir et faire de votre séjour un enchantement. Convivialité rime avec hospitalité et chaque soir, les concurrents retiennent la nuit et refont le monde autour d’un Limoncello ou d’une Grappa (à consommer avec modération), des étoiles plein les yeux. Demain sera un autre jour, tout aussi magique !

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*