Abu Dhabi Desert Challenge : X-Raid sur le podium

Abu Issa and Panseri in podium © DR

La dernière étape n’a pas manqué de surprises pour les deux Mini engagées sur le rallye, avec notamment le podium d’Abu Issa-Panseri. 

Après six jours de compétition au milieu des dunes, Mohamed Abu Issa et Xavier Panseri ont terminé sur la troisième marche du podium à Abu Dhabi. Après le Dakar et la Dubai International Baja, le pilote qatari enregistre son troisième top 10 consécutif cette année.

L’autre Mini All4 Racing engagée, celle des Allemands Stephan Schott et Andreas Schulz a subi bien des péripéties. Un tonneau lors de la troisième étape donnait du fil à retordre aux mécaniciens du team X-Raid.  Victimes d’une pénalité de temps, le duo était rejeté hors du top 10, est finit 17e.

Abu Issa peut s’enorgueillir d’être constamment resté dans les dix premiers sur chaque journée. Grâce à sa régularité, il maintenait la quatrième position pendant la majeure partie de l’épreuve. En rendant une copie parfaite, sans erreur de pilotage ni de navigation, Abu Issa grappillait une place dans le final de ce rallye-raid. Le pilote du Moyen-Orient a franchi le pas du quad vers le 4×4 l’année dernière, et a depuis accumulé les kilomètres dans les dunes et sur le sable. « Nous sommes partis depuis la quatrième place sur l’ultime secteur chronométré », explique Abu Issa. « Au kilomètre 70, nous avons dépassé Nasser Al-Attiyah qui venait d’avoir un gros accident. Heureusement, lui et son copilote Mathieu Baumel s’en sont sortis sans aucune blessure. Cela nous a donné la troisième place, un résultat qui me comble totalement ! Les cinq derniers jours ont représenté un sacré défi. Pendant 90 % de notre temps, nous roulions sur du sable mou, dès que nous perdions notre concentration nous nous retrouvions tankés. La leçon de ce rallye est qu’il ne suffit pas d’être rapide, il faut aussi être régulier. Enfin, nous n’avions eu aucun souci mécanique, mais la MINI est bien connue pour sa fiabilité de toute façon. »

Schott semblait lui aussi bien parti. Cependant dans la troisième étape, l’Allemand passait une dune à vitesse trop élevée et partait en tonneaux. Le lendemain, la Mini démontrait une nouvelle fois sa solidité en poursuivant le rallye. Schott était ‘récompensé’ par une conséquente pénalité de temps pour ne pas avoir terminé le secteur chronométré. « La dernière étape a été elle aussi très difficile », avoue le pilote allemand. « Nous avons été bloqués dans une ornière, puis nous avons été piégés, entre des voitures juste devant et derrière la notre. Cette épreuve n’a pas été facile, comme nous l’avions prévu. Après mon accident, j’ai préféré opter pour une conduite plus prudente. Quoi qu’il en soit, je ne suis pas très content de cette 17ème place. »

Le  Qatar Cross Country Rally sera la prochaine manche de la Coupe du monde des rallyes-tout terrain, du 17 au 22 avril.
 
Classsement général final après cinq étapes
1. SH. K. Al-Quassimi (UAE) / K. Al-Kendi (UAE) – Peugeot – 19h 16m 24s
2. M. Prokop (CZE) / J. Tomanek (FIN) – Ford – 19h 57m 51s
3. M. Abu Issa (QAT) / X. Panseri (FRA) – MINI ALL4 Racing – 21h 29m 02s..
17. S. Schott (GER) / A. Schulz (GER) – MINI ALL4 Racing – 43h 36m 21s
 
D’après communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*