Dakar, Etienne Lavigne: Retrouvailles !

Etienne Lavigne

« Le Dakar se nourrit de ses rencontres. Avec les pilotes sensibles à ses charmes, et avec les pays qu’il découvre.

« Celle que nous avons vécue avec le Pérou a laissé des souvenirs d’émerveillement qui restent ancrés dans nos mémoires. La majesté des dunes du désert d’Ica, la chaleur et l’enthousiasme des aficionados à Lima et ailleurs, sans oublier la douceur rafraîchissante du Pisco Sour, ont marqué les concurrents du rallye.

Cinq ans après notre dernière visite au pays des Incas, ce sont des retrouvailles joyeuses à plusieurs titres qui se préparent. La géographie reste la matière préférée du Dakar, dont la créativité pourra pleinement s’exprimer pour sa 40ème édition, grâce à la complémentarité des territoires qui seront visités en janvier prochain. Après un bain dans le Pacifique et un programme particulièrement sablonneux pour le démarrage, le triptyque andin, qui a quelquefois été expérimenté, reprendra de la vigueur dans une nouvelle déclinaison.

« Lors du passage en Bolivie, les multiples visages du Lac Titicaca seront abordés, avant une journée de repos à La Paz et une exploration de l’Altiplano sensiblement différente. Le tracé en ligne permettra ensuite au Dakar 2018 de s’épanouir dans sa troisième séquence, en bénéficiant de l’immensité et de la variété de l’Argentine. En matière de rallye, Córdoba représente déjà pour beaucoup un ‘Everest’ à atteindre. Le podium du Dakar en est un autre qui s’y installera dans la plus grande harmonie. »

Étienne Lavigne – Directeur du Dakar,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*