WTCC: Tom Coronel poursuit l’aventure

© DR

Tom Coronel reste fidèle au Championnat du Monde des Voitures de Tourisme (WTCC), et aborera le #13 sur sa Chevrolet du ROAL Motorsport. 

Le charismatique et populaire Tom Coronel dispose d’une expérience considérable en WTCC : présent depuis les débuts du championnat mondial en 2005, il totalise six victoires (deux en 2016), deux titres de meilleur pilote indépendant et 268 départs. Il a rejoint le ROAL Motorsport, dirigé par l’ancien champion Roberto Ravaglia en 2011.

 

« Je suis fier de poursuivre mon engagement en WTCC », s’enthousiasmait le Hollandais de 44 ans. « C’est une bonne base pour la saison à venir, avec peu de changements. La voiture, l’équipe pour la septième année consécutive, les mécaniciens, mes sponsors loyaux et la livrée traditionnellement jaune, rouge et noir restent présents. Mon #13 est lui aussi de la partie ! Techniquement, il n’y aura que peu de modifications sur la voiture, mais nous savons tous que les champions des précédentes éditions ne seront plus sur la grille en tant qu’équipe d’usine. Cela va certainement rendre le championnat différent. Plus excitant ? Je ne pense pas, mais j’espère bien être mieux classé qu’en 2016. Le slogan ‘Mange ma poussière’ (‘Eat my dust’) sur le pare-choc arrière de l’a voiture reste en place et j’espère que bon nombre de rivaux verront cela en 2017. »

Roberto Ravaglia, titré il y a 30 ans dans la catégorie et directeur du ROAL Motorsport, confirme les qualités du fantasque pilote. « Je n’ai jamais vécu une aussi longue relation dans ma carrière de manager. Tom semble vraiment faire partie des meubles à ROAL Motorsport. C’est une question de confiance mutuelle. L’année dernière, nous avons décroché deux succès, alors cette saison nous souhaitons en remporter une supplémentaire. Chaque saison, nous pensons qu’il est impossible de faire mieux, mais nous parvenons à nous améliorer. »

François Riberio, Directeur d’Eurosport Events et promoteur du championnat apprécie la fidélité du  pilote. « Tom est un sacré personne sur et en-dehors de la piste, très actif sur les réseaux sociaux et pour démarcher de sponsors. Même s’il fait partie du championnat depuis le premier jour, il ne s’est pas reposé sur ses acquis, et tente constamment de s’améliorer, lui et sa voiture. Il n’est également pas le dernier pour publier des vidéos en ligne ! C’est très bien de l’avoir dans notre championnat nous espérons le voir remporter d’autres victoires pour le ROAL Motorsport. »

La saison démarrera au Maroc, sur la piste de Marrakech du 7 au 9 avril. Coronel y avait glané les lauriers de la Course d’Ouverture la saison dernière, en résistant à la pression du champion Pechito  López.

D’après communiqué,

   

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*