Rallye TT d’Arzacq avec le Président Thierry Poey-Domenge

Daniel Duboscq a passé le relais à Thierry Poey-Domenge © MFE

Depuis quelques mois, le Palois Thierry Poey-Domenge a pris la tête de l’Ecurie des Collines d’Arzacq et du Soubestre en succédant à Daniel Duboscq. Cette nouvelle fonction assurée par Thierry doit s’effectuer toute en douceur en sachant que le week-end sera lourd à gérer et à mener en répondant à toutes les demandes qui seront aussi inattendues qui imprévisibles ou en prenant avec réactivité les meilleures décisions.

 

– Nous sommes à l’orée de la 35ème édition, comme se profile-t’elle pour le Président fraîchement nommé que vous êtes ?
Thierry Poey-Domenge : « Je prends une situation saine qui s’est montrée compliquée dans l’organisation d’une manche du Championnat de France entre les autorisations et les aléas qui se sont présentés au fur et à mesure que la date approchait. Néanmoins, je suis confiant en  raison de l’enthousiasme de toute l’équipe et des bénévoles qui m’entourent sans oublier les membres de l’ASAC-Basco-Béarnais en charge de la partie sportive. »

– Des changements sur le parcours ?
Thierry Poey-Domenge : « Contrairement aux six spéciales organisées annuellement, nous en avons cinq cette année. En raison des conditions météorologiques qui peuvent nous tomber sur la tête, nous sommes en mesure de proposer aux concurrents des spéciales roulantes qui ne causeront aucun problème. »

– Etes-vous satisfait du plateau de cette 35ème édition ?
Thierry Poey-Domenge : « Je suis très satisfait de la qualité du plateau, par son nombre et la diversité de ses équipages. J’ai aussi le sentiment que, leur engagement est solidaire. Ils se sont appelés entre eux pour se retrouver à Arzacq pour l’ouverture du Championnat. Ce qui montre aussi l’esprit de la discipline et cela fait plaisir. L’exemple du britannique Paul Lund qui se déplace chez nous pour que l’arzacquois Romain Dupouts, son navigateur, soit présent à domicile. Ou encore, Philippe Cosson qui a trouvé un SSV Polaris pour courir alors qu’il était à la retraite… J’ai ressenti une sacrée ferveur pour cette édition. Enfin, j’ai l’impression que la course va être très ouverte dans toutes les catégories que ce soit pour le scratch, en 2 roues motrices, en 4×4 de Série ou encore en SSV. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*