Sardegna Rallye Race: On va leur montrer !

Antonello Chiara et Gian Renzo Bazzu sur le podium

C’est toujours la même histoire. On nous a tendu un piège. Ils ont continué à nous dire : « Vos ennemis se cachent parmi quelques rares personnes qui devraient être fières de vous soutenir ! » Nous avons refusé de le croire. Ils nous ont ensuite éjectés du calendrier du Championnat du monde qui se résumera à quelques épreuves, plus désertées que désertiques.

Les envieux, ceux qui n’ont pas réussi à nous abattre, vont être contents. Oublions donc tout ça. Nous maintenons toujours que le Goldentyre Sardegna Rally Race est le rallye idéal.

Il est irremplaçable en tant qu’épreuve de navigation et certainement le plus sûr, peut-être même le seul rallye vraiment sûr. C’est le plus varié avec un concept qui inclut un volet touristique à l’épreuve sportive. Et c’est de loin le plus abordable, le plus accessible, avec un rapport qualité/prix sans comparaison possible, dans un secteur où les tarifs s’envolent dans des proportions démentes… vidant exagérément et de manière éhontée les poches des concurrents !

Une polémique ? Il y a peut-être simplement un brin de vérité là-dedans. Mais nous sommes surtout déterminés à afficher une position claire et à relancer la gloire du Goldentyre Sardegna Rally Race avec une dixième édition. Conduite par cet esprit de combattants, ce sera la plus fantastique et la plus mémorable de toutes.

Au moins sommes-nous libérés de l’inutile bureaucratie mondiale qui nous a paralysés par le passé. Nous pouvons désormais réutiliser l’énergie et les ressources, que nous avons jusqu’ici employées à faire plaisir à tout le monde, dans un rallye au nouveau format. Le plus libre, le plus fascinant de tous, mais sans sacrifier la moindre parcelle des avantages de son histoire.

En résumé, nous sommes impatients de nous lancer dans une épreuve communicative et passionnante. Nous faisons tout notre possible pour garantir un Goldentyre Sardegna Rally Race vraiment branché sur 100 000 volts.

Voici ce qu’il faut en retenir :
–    Mi-juin, du 10 au 15. La période idéale pour venir en Sardaigne.
–     La Sardaigne dans ses plus beaux atours (rien de neuf sous le soleil !).
–    Un nouveau format de course, favorisant la concentration, la facilité d’assistance et l’immédiateté de la beauté.
–    Cinq jours de super rallye sur un itinéraire fascinant, tant dans le profil compétition que touristique.
–    Trois étapes d’un point à un autre et deux boucles. Deux pauses pour se détendre entre les épreuves.
–    Des hôtels et une hospitalité légendaires, les escales qui ont fait l’histoire du Goldentyre Sardinia Rally Race.
–    Licence. Vous n’avez pas de licence rallye mondiale ? Une simple licence nationale suffira. Rappelez-vous combien la fédération internationale vous a fait payer le prix fort. Vous pouvez maintenant faire des économies sur tout ça ou le convertir en plaisir en Sardaigne !
–    Tarifs : toujours les plus bas qui soient. Nous n’avons jamais cédé sur ce point, aussi forte qu’ait été la pression.

Antonello Chiara – Gian Renzo Bazzu & Piero Batini

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*