Prometteurs débuts pour les Onroak Nissan DPi & Ligier JS P217

© DR

Pour la première course de l’histoire des DPi et des nouvelles LM P2 2017, deux Onroak Nissan DPi et une Ligier JS P217, respectivement engagées par Tequila Patron ESM et PR1/Mathiasen Motorsports, ont bouclé ce week-end à Daytona les 24 heures d’une course particulièrement difficile. En dépit de la pluie parfois diluvienne, des conditions de piste très difficiles, des nombreuses neutralisations et des différents faits de course, les trois châssis construits par Onroak Automotive ont franchi la ligne d’arrivée aux 4ème, 7ème et 9ème places de la catégorie reine Prototype.

Cette performance témoigne de la fiabilité des châssis du constructeur et ce résultat est très encourageant pour la suite de la saison.

Manche inaugurale du WeatherTech SportsCar Championship 2017, la course mythique Rolex 24 at Daytona proposait ce week-end dans sa catégorie reine ‘Prototype’ un plateau constitué uniquement de nouveaux modèles, offrant donc une grande part d’inconnu pour les concurrents comme pour les spectateurs. Parmi les 55 voitures au départ, la grille comptait 12 ‘Prototypes’ dont 7 DPi (3 Cadillac DPi, 2 Mazda DPi et 2 Onroak Nissan DPi), répondant aux spécificités de la nouvelle réglementation IMSA et 5 LM P2 2017 (1 Ligier JS P217, 1 Multimatic/ Riley et 3 Oreca 07) équipées du moteur Gibson Technology conformément à la réglementation ACO-FIA.

Onroak Automotive avait déplacé à Daytona un camion de pièces détachées et une dizaine de personnes étaient présentes sur l’événement : cette mobilisation du constructeur conjointe à celle de Hewland a permis de satisfaire les besoins en pièces détachées et assistance technique des équipes Tequila Patron ESM et PR1/Mathiasen Motorsports durant les essais et la course.

Les concurrents ont du faire face à des conditions particulièrement difficiles tout au long du week-end, la pluie s’étant invitée pour cette 55ème édition de la classique floridienne. La course a été rythmée par de nombreuses neutralisations et les équipes et pilotes n’ont eu aucun répit.

Si Tequila Patron ESM a du se contenter de rester au pied du podium, l’équipe vainqueur de l’édition 2016 avec la Ligier JS P2 n’a pas démérité. Face au rythme très intense imposé par les Cadillac DPi et bien que n’ayant que très peu roulé avant cette première course, l’équipe américaine a non seulement prouvé la fiabilité des toutes nouvelles Onroak Nissan DPi, mais elle a également affiché un très beau potentiel pour la suite de la saison.

Parties de la troisième ligne sur la grille de départ, les Onroak Nissan DPi #2 et #22 n’ont connu aucun problème technique majeur durant les 24 heures de course mais ont été confrontées à une irrégularité de puissance de leur turbo. La Onroak Nissan DPi #2, aux mains de Scott Sharp, Ryan Dalziel et Pipo Derani, s’est offerte une très belle 4ème place pour cette première participation. La Onroak Nissan DPi #22 a quant à elle terminé 7ème de la catégorie, avec le 5ème meilleur temps en course, emmenée par Ed Brown, Johannes van Overbeek, Bruno Senna et Brendon Hartley. Après avoir pris la tête du peloton, la Onroak Nissan DPi #22 a malheureusement été victime en pleine nuit d’un contact avec un autre concurrent. En sortant des stands, avec des pneus pluie encore froid, son pilote n’a pu maitriser l’adhérence et la trajectoire de la Onroak Nissan DPi #22 faisant un écart sur la piste qu’un concurrent n’a pu éviter. Cet impact a contraignant l’équipe à ramener la voiture dans son box pour une réparation qui lui aura couté 26 tours….

Pour ses débuts dans la catégorie LM P2, PR1/Mathiasen Motorsports a réalisé une prestation encourageante en franchissant la ligne d’arrivée à la 9ème place de la catégorie Prototypes. Après des essais prometteurs durant le ROAR, avec la 4ème meilleur temps au cumul des différentes séances, PR1/Mathiasen Motorsports a signé avec la Ligier JS P217 #52 le 8ème temps des qualifications. Malheureusement, un problème inhabituel de pression d’air dans le système de passage de vitesses, qui n’avait pas été décelé durant les essais les a contraint à rentrer dans les stands dès le premier tour.
    
Après avoir identifié et résolu ce problème, la Ligier JS P217 #52 confiée à Mike Guasch, Jose Gutierrez, RC Enerson et Tom Kimber-Smith a franchi la ligne d’arrivée à la 9ème place de la catégorie Prototype sans encombre.

Dès cette semaine, Onroak Automotive poursuit le travail de développement de la Ligier JS P217 sur le circuit du Castellet et enchainera la semaine suivante sur les tracés de Motorland Aragon puis de Portimao en présence des équipes techniques Hewland et de Cosworth.

Onroak Automotive participera ensuite aux prochains essais officiels du WeatherTech SportsCar Championship qui auront lieu les 23 et 24 février en préparation de l’épreuve des 12 Heures de Sebring qui, après les 24 Heures de Daytona, sera la deuxième des quatre manches du championnat américain comptant pour la North American Encurance Cup.

Jacques Nicolet, Président d’Onroak Automotive : « On ne peut pas gagner tous les ans les 24 Heures de Daytona. Félicitations à Cadillac. Ils étaient beaucoup trop forts. Les Onroak Nissan DPi et la Ligier JS P217 ont confirmé leur potentiel en terme de fiabilité et de performance. Finir la première course de la saison avec nos nouvelles voitures, qui plus est une course de 24 heures, avec le peu de roulage que nous avions est extrêmement encourageant. Je tiens sincèrement à féliciter toutes nos équipes. A nous de continuer à travailler avec elles et nos partenaires pour retrouver le chemin du podium, et ce dès les 12 Heures de Sebring en mars. »

Anne Bernard,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*