Andros: Berthon et le Belgian Audi Club WRT voient les titres

Nathanaël Berthon © Bernard Bakalian

Le Trophée Andros est entré dans sa toute dernière ligne droite. L’épreuve de Lans en Vercors était en effet la dernière à se disputer sur deux jours avant la finale programmée ce samedi 28 janvier à Super Besse. Olivier Panis est monté deux fois sur le podium en Elite Pro, au même titre que Nathanaël Berthon en Elite, ce dernier ayant en outre remporté la seconde journée.

De quoi lui permettre d’accentuer son avance au championnat, le Belgian Audi Club Team WRT menant lui aussi la danse chez les équipes.

Sur le circuit très atypique et vallonné de Lans en Vercors, les pilotes du Belgian Audi Club Team WRT se sont de nouveau mis en évidence lors de la sixième et avant-dernière épreuve du Trophée Andros. Malgré un lest de 60 kg, conséquence de sa victoire à Serre Chevalier, Olivier Panis a brillé vendredi soir. Pour son épreuve ‘à domicile’, le Grenoblois est constamment rentré dans le top 3. Troisième après les manches qualificatives, il gagnait une position grâce à la Super Pole. En Finale, il parvenait à s’adjuger une belle deuxième place. « Même si on sait que notre lest influence forcément un peu la performance, il ne faut pas penser qu’on en a », glissait Olivier. « Nous étions vraiment très rapides et on le doit à l’équipe. Comme à Serre Chevalier, nos gars sont parvenus à rendre notre Audi A1 quattro terriblement efficace ! »

Une tendance qui se confirmait le samedi. Alors qu’il emmenait encore 40 kg, Olivier prenait la 3ème place des manches qualificatives, non sans s’offrir en outre le meilleur temps de la Super Pole. Au terme de la journée, il montait une fois encore sur le podium, même s’il devait cette fois se contenter de la plus petite marche. « Le bilan du week-end est évidemment très positif », souriait-il. « Au championnat, nos chances d’être titré se sont définitivement envolées. Mais après le décompte des moins bons résultats, je ne suis qu’à 3 points de Jean-Philippe Dayraut, actuellement au deuxième rang. Ce titre de vice-champion sera évidemment mon objectif samedi à Super Besse ! »

De son côté, Benoit Tréluyer a souffert sur cette piste qu’il découvrait et où l’expérience joue un rôle important. Classé au 10e rang le vendredi, le pilote Audi Sport prenait la 7e position samedi. « C’est assez logique », explique Pierre Arnaud, le Team Manager de l’équipe. « Lans en Vercors n’est pas un circuit de gros freinages, de virages lents et de relances… Il y a énormément d’enchaînements et il faut tenir compte du dénivelé, qui est important ici. Il faut savoir ne pas trop faire glisser la voiture… Ce qui est contraire à ce que le pilote fait habituellement sur les autres circuits. Pour Benoit, c’était encore quelque chose de nouveau à apprendre. Mais il s’est néanmoins régalé et il a montré une belle marge de progression tout au long du week-end. »

Elite : Encore une victoire pour Berthon
Après son excellent week-end à Serre Chevalier, Nathanaël Berthon entendait bien défendre son leadership dans la catégorie Elite. Et s’il avait une certaine expérience du tracé avec un buggy électrique, c’était sa première avec une voiture de quatre roues motrices et quatre roues directrices. Troisième le vendredi, l’Audi A1 quattro #10 survolait la concurrence le lendemain. Nathanaël signait le meilleur temps dans les deux manches qualificatives avant de dominer la finale. Dès lors, c’est avec 9 longueurs d’avance (après le décompte des moins bons résultats) qu’il arrivera à Super Besse. « Etant Auvergnat, c’est mon épreuve à la maison », sourit-il. « Inutile de vous dire que ma motivation sera à son maximum. Je veux absolument aller chercher ce titre en Elite ! »

Sur l’autre Audi engagée dans cette catégorie, Bérénice Demoustier a connu moins de réussite en terminant au 11e rang le vendredi puis en complétant le top 10 samedi.

Ce week-end dans le Vercors a aussi permis au Belgian Audi Club Team WRT de conforter sa position en tête du classement des Teams, un championnat que la formation basée à Baudour avait déjà remporté l’an dernier.

Présent à Lans en Vercors, Charles-Henri Bonnet, le Secrétaire Général du Belgian Audi Club, pouvait se montrer très satisfait du résultat d’ensemble. « Il faut assister à une épreuve, et plus encore au sein d’une équipe, pour voir à quel point la discipline est exigeante », explique-t-il. « Il y a tellement de paramètres qui entrent en ligne de compte… Il ne faut rien laisser au hasard. Pour ça, on peut compter sur l’équipe WRT ! La motivation de ces gars et leur professionnalisme me laissent chaque fois admiratif. L’éventuel titre dans le classement des Teams et l’éventuelle couronne de Nathanaël dans celui des Pilotes en Elite seraient pour eux une très belle récompense. C’est tout ce que je leur souhaite pour cette finale de Super Besse ! »

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*