Dakar SS11/Lavieille: Pas simple et étape typée WRC !

Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin © DR

Le point ‘stop’ de ce Dakar, 39ème du nom, est tout proche. Encore un petit effort de la part des rescapés et, l’aventure s’achèvera à Buenos Aires, ce samedi, terme d’un voyage qui a tenu en haleine durant les 12 étapes et ce, malgré le déchaînement inopiné de la météo !

Dans cette étape 11, les dunes de San Juan ont permis de surfer sur la vague une dernière fois.

La glisse, ils sont nombreux à l’aimer, la trajectoire les meilleurs pilotes en usent et abusent, tel est le profil de l’étape avec des pistes typées WRC qui devraient sourire à un certain Sébastien Loeb ! Dans la région de Cordoba que les fidèles du Dakar connaissent pour l’avoir parcouru de nombreuses fois, tout peut encore arriver en abandonnant vigilance et concentration.

Pour Christian Lavieille qui connaît la pleine signification du mot endurance, pas de relâchement même si, l’avance qu’il possède peut lui permettre de rouler le bras à la portière. Jusqu’au bout, il restera dans la ligne de conduite fixée depuis le départ et qui va dans l’émotion d’une victoire qui se fêtera avec faste demain dans la capitale de l’Argentine.

« La première spéciale ne fut pas simple avec 50 kilomètres de collines, de sable, de végétation. Au km35, nous nous sommes arrêtés, des concurrents bloquaient le passage d’une montée, nous obligeant à dégonfler après avoir tenté trois à quatre fois de franchir la dune ! Après, le fesh-fesh est venu s’en mêler pratiquement jusqu’à l’arrivé de la spéciale 1. Franchement, ce n’était pas une étape simple pour une fin de rallye. »

Une liaison de près de 200 km devait encore être couverte avant d’attaquer la seconde spécialeque Christian et Jean-Pierre (Garcin) regardaient d’un œil inquisiteur ! Ça repartait pour un dernier coup de collier, au bout de celle-ci, le classement ne devrait être figé à jamais malgré un ultime secteur sélectif de 64 km (ce samedi) pour conclure cette 39ème édition.

« Encore du WRC en montagne dans le second secteur du jour, au-dessus de Cordoba. C’était plutôt sympa en pilotage. Les 100 derniers kilomètres nous avons roulé derrière un Toyota et dans sa poussière… »

Il reste à l’équipage français du AutoBody à valider le classment au cours de l’ultime étape (12), avant de grimper sur le podium de la victoire de la catégorie T2 (Voiture de Série).

Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin se classent 29ème de l’étape 11 et pointent à la 23ème du général à Rio Cuarto. Une simple formalité les attend dans l’étape 12 !

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*