Africa Race SS8: La bataille Ullevalseter-Sella bat son plein !

Victoire de Pal Anders Ullevalseter © Alain Rossignol

La 8ème étape entre Tiwilit et Azougui en Mauritanie ne comportait pas de difficulté majeure. Pourtant il s’est passé beaucoup de choses au point de chambouler la hiérarchie établi au niveau des podiums provisoires, aussi bien à moto qu’en auto. Plus que jamais cette 9ème édition est ouverte et, à trois jours du but, bien malin celui qui peut donner le nom des vainqueurs des deux catégories.

 

Ullevalseter un vrai et grand gentleman
Tout au long de sa longue carrière, Pal Anders Ullevalseter a toujours été un modèle de fair-play. Il vient une nouvelle fois d’en faire la démonstration sur la spéciale entre Elb Jraik et Azougui longue de 425 kilomètres. Parti en ouvreur, le Norvégien a rapidement été rattrapé, puis doublé par Gev Sella. Le jeune Israélien a compté un peu plus de 8 minutes d’avance sur son adversaire lorsque… au CP3, la KTM de Sella s’immobilise sur panne sèche ! Un vrai coup dur pour le leader de l’épreuve. Mais depuis la première édition de l’Africa Eco Race, on ne compte plus les gestes d’entraide entre participants et même entre adversaires. C’est l’esprit unique de cet Africa Eco Race.

La catégorie moto n’a pas échappé aujourd’hui à cette règle puisque Pal Anders Ullevalseter s’est arrêté spontanément pour dépanner Gev. « Je stoppé naturellement, comme je l’ai toujours fait pour aider un motard qui rencontre un problème » a simplement déclaré le Norvégien. « Je lui ai donné un peu d’essence. Je lisais dans ses yeux qu’il aurait souhaité davantage de liquide mais ce n’était pas possible, je devais aussi penser à moi. Il a réussi à terminer l’étape, c’est l’essentiel ! »

Le double vainqueur de l’épreuve est un vrai et grand gentleman ! A l’issue de cet incident, Gev Sella s’est contenté de rouler plus raisonnablement afin de rejoindre l’arrivée, perdant de ce fait 13mn23 sur son adversaire qui signe une deuxième victoire consécutive. Harite Gabari, annoncé ‘abandon’ hier sur un problème moteur, est reparti ce matin, il signe le 3ème chrono à 15mn54 du vainqueur.

Il a fallu attendre pour assister à l’arrivée de Martin Benkp 4ème à 47mn46, Jan Zatko 5ème à 55mn21 et Stefano Pelloni à 56mn09.

Le pilote de Quad Aleksandr Maksimov (Yamaha) très régulier, roule dans le peloton de tête, le Russe termine 7ème à 56mn09.

Chaque jour apporte son lot de galères, Paolo Ceci a cassé l’embrayage de sa Honda Africa Twin avant le CP1, son étape se termina dans le camion balai.

Dans un mouchoir de poche
Au classement général, Gev Sella conserve le commandement du rallye mais il voit fondre sur lui Pal Anders Ullevalseter pointé ce soir à 36mn24. Ce n’est pas un écart sécuritaire, il reste quatre étapes à disputer dont trois en Mauritanie ! Pour la troisième marche du podium, elle se jouera entre Martin Benko, Stefano Pelloni et Jan Zatko, ils se tiennent dans le mouchoir de poche d’une trentaine de minutes.

Thierry Scharff,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*