Africa Race: Mognier – Roubin à mi rallye !

© Alain Rossignol

L’an dernier, le Maroc s’était révélé un passage difficile pour le duo Mognier/Roubin avec notamment plusieurs crevaisons Est-ce la préparation au mois de septembre qui a porté ses fruits mais toujours est-il que notre team TGO a vraiment bien abordé ce début de course. Très rapidement, le duo du Buggy orange a trouvé son rythme et a su le conserver. A l’instar des leaders, Gérald et Pierre se révèlent être un équipage des plus réguliers.

 

« Nous sommes bien entrés dans la course, » reconnaît Pierre Roubin. « Avec une 2ème place dans leur catégorie 2 roues motrices diesel et une 17ème place au général à l’issue de la première étape, le contrat était rempli. Après une nuit glaciale au bivouac, Gérald et Pierre ont eu le temps de se réchauffer sur la longue sépciale qui les attendait le lendemain. Mais une
fois encore, le team TGO Rallye-Raid déjoue les pièges et assure sa place dans le Top 20. « Nous ne sommes pas descendus une seule fois de la voiture cela fait plaisir, » poursuit Pierre Roubin.

Toujours plus, le tracé dessiné par René Metge proposait lors de la 3ème journée une étape encore plus longue et fastidieuse qui allait user les hommes comme les mécaniques.

Notre duo a su éviter les pièges en restant toujours dans le top 20 au général en commettant peu d’erreurs. « Pour l’instant je n’ai pas fait de réelles fautes dans la navigation. »

Arrivés à Dakhla avec une 19ème place au général, nos Aubagnais vont en profiter pour récupérer un peu mais surtout prendre soin de leur buggy et le préparer au mieux pour la deuxième phase de l’Africa Race, la Mauritanie.

« Nous sommes très satisfaits de cette première semaine. Nous n’avons pas connu de problèmes majeurs, une seule petite crevaison. Vendredi, nous avons perdu du temps car nous sommes allés aider un équipage mais l’organisation a décompté le temps que nous avons passé pour eux. Aujourd’hui nous travaillons sur le Buggy, mais nous n’allons pas faire de changements importants sur la mécanique. En revanche comme nous allons attaquer les dunes de Mauritanie nous sommes passés au carré (mettre les quatre roues de la même taille). »

Pour commencer demain une longue liaison les attendra pour rejoindre la frontière puis une spéciale assez courte sera au programme. « L’étape ‘juge de paix’ sera lundi selon l’organisation, elle s’annonce très longue. Il faudra se montrer forts sur ce rendez-vous, » poursuit le copilote.

Et comment s’en sort le pilote ‘Gérald’ ? « Il roule plus vite que lors de l’édition précédente. Le fait que le Buggy n’ait pas connu d’incidents mécaniques importants lui permet d’un peu plus se lâcher sur son pilotage. »

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*