WEC Fuji après 2 heures : Audi en tête

Départ des 6 Heures à Fuji © DR

Voici les principaux faits de course à l’issue du premier tiers des 6 Heures de Fuji, septième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) 2016 :

– Les spectateurs venus en nombre bénéficient d’une météo parfaite lorsque débutent ces 6 Heures du Fuji.

– Au volant de l’Audi R18 #8, Oliver Jarvis est en tête à l’issue du premier relais.

 

– La lutte est très serrée dans le top 6. Mark Webber mène la chasse à la poursuite de Jarvis.

– Toyota remonte lors des premiers dépassements : Kamui Kobayashi passe Benoît Tréluyer pour la troisième place, puis Webber pour la deuxième.

– L’Audi R18 #7 sort large puis se retrouve au ralenti sur la piste, avant de s’arrêter au stand : Benoît Tréluyer est victime d’un problème sur le système hybride.

– Mike Conway (Toyota TS050 HYBRID #6) mène brièvement la course après les premiers arrêts ravitaillement, mais Jarvis reprend le commandement à la sortie du virage 1.

– Avant le deuxième arrêt, l’écart entre Jarvis et Conway se stabilise à trois secondes.

– La Porsche 919 Hybrid #1 consolide sa troisième place. A son volant, Timo Bernhard a relayé Mark Webber.

– Toyota est quatrième : sur la #5, Kazuki Nakajima puis Anthony Davidson restent devant la Porsche 919 Hybrid #2.

– Oliver Jarvis passe le volant à Lucas di Grassi lors du deuxième arrêt. Après les deux premières heures de course, l’avance de l’Audi #8 sur la Toyota #6 est de quatre secondes.

– Après avoir brièvement perdu le commandement des Equipes Privées LMP1 au départ de la course, Rebellion Racing devance ByKolles Racing Team.

– En catégorie LMP2, l’Oreca 05-Nissan #26 de Will Stevens (G-Drive Racing) mène le premier relais devant l’Alpine A460-Nissan #36 de Nicolas Lapierre (Signatech Alpine).

– Superbe bagarre pour la seconde place entre Lapierre, la Ligier JS P2-Nissan #43 de Filipe Albuquerque (RGR Sport) et l’autre Ligier #30 d’Antonio Giovinazzi (Tequila Patron ESM).

– Après une heure de course, Stevens devance l’Oreca-Nissan #44 de Roberto Merhi (Manor). Troisième, Jonny Kane (Strakka Racing) est toujours au volant de la Gibson 015S-Nissan #42.

– Giedo van der Garde (Ligier #30) est le plus rapide de la catégorie LMP2, et refait le terrain perdu après un long arrêt au stand.

– Stéphane Richelmi (Alpine #36) revient en tête pendant la deuxième salve d’arrêts.

– A l’issue de ce premier tiers de course, la Ligier #26, maintenant pilotée par Roman Rusinov, mène avec 14 secondes d’avance.
Richard Bradley (Manor) déloge Richelmi de la deuxième place.

– Les Ford GT sont en tête de la catégorie LMGTE Pro, mais dans l’ordre inverse de la grille de départ, Harry Tincknell ayant passé Olivier Pla.

–  Les deux Ferrari 488 GTE de AF Corse sont en embuscade en troisième et quatrième positions. La #51 précède la #71.

–  Cinquième, Nicki Thiim (Aston Martin #95) maintient la pression sur les deux GT italiennes.

– Stefan Mücke revient sur Andy Priaulx pour la tête de la catégorie, mais ne peut trouver l’ouverture avant la fin de cette deuxième heure.

– Dans le virage 1, les deux Ferrari de Sam Bird et Gianmaria Bruni se touchent dans le trafic.

– Aston Martin est en tête des LMGTE Am devant la Ferrari #83, leader du classement provisoire du Trophée Endurance FIA de la catégorie.

– Deuxième en début de course, la Corvette #50 de Larbre Compétition perd du terrain pendant le deuxième relais.

– La Porsche #88 part en tête-à-queue au bout de la grande ligne droite des stands. Elle parvient à repartir, mais au ralenti.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*