Overdrive/Ronan Chabot: « La différence ? Le pilote ! »

Ronan Chabot et Gilles Pillot © DR

Quelle belle image que celle de voir une épouse sur la ligne d’arrivée attendre son héros de mari qui ignore totalement sa présence. C’est l’histoire de la famille Chabot à la fin de ce Rallye du Maroc. Ronan fête ses 50 ans dans le Sud du pays et pour cet anniversaire rien de plus beau que l’image de ce couple heureux et ému à la fois de se retrouver inopinément !

Pour Ronan Chabot – comme pour beaucoup d’autres pilotes – le Maroc est synonyme de préparation au prochain Daka. Donc, reprendre le volant d’un Toyota Overdrive modèle de l’an dernier équipé d’une évolution sur les suspensions essentiellement était une occasion en ‘or’ pour se jauger. Le concessionnaire des Sables D’olonne poursuit son  apprentissage avec cette bombe qui n’est pas l’identique de celles de Nasser Al-Attiyah ou de Nani Roma.

« Quand on est au Maroc, ça va toujours bien et donne du plaisir. C’est toujours agréable aussi de courir dans le sud dans un parterre aussi relevé. Sur le plan classement, nous sommes à peu près à notre place. Nous nous sommes étalonnés, normalement je constate me rapprocher des plus rapides. Le Maroc est une bonne mise en jambe avant le Dakar. J’ai roulé cette saison à deux autres occasions (Baja Italie et Pologne). Ici, je me remets à niveau et j’ai grimpé chaque jour dans la hiérarchie. » L’équipage Chabot – Pillot termine à la 7ème au général suite aux mésaventures survenues à Hirvonen, Roma…

Pour Ronan Chabot et Gilles Pilot, son fidèle navigateur, la vie au sein du Overdrive Racing est aussi bleu qu le ciel du sud du Maroc ! « Il règne autour de Jean-Marc Fortin, une ambiance extraordinaire. C’est un plaisir d’être dans cette équipe belge ! »

Et quand on lui pose la question qu’elle est la grosse différence entre les Toyota de Nasser ou Nani et le sien, dans un large sourire, il répond : « le pilote ! » Quelle modestie Monsieur Chabot !

Ronan sera au départ du Vendée Globe aux Sables d’Olonne au début du mois de novembre (6 Novembre). A cette occasion, Jean-Marc Fortin le rejoindra pour vivre ce lancement aussi intense qu’un départ du Dakar en Amérique du Sud. Dans les deux cas, le rêve de victoire reste le leitmotiv de tous les compétiteurs qu’ils soient en solo ou en duo !

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*