Maroc Etape4: Peugeot poursuit sa répétition pour le Dakar

Carlos Sainz-Lucas Cruz © DR

– Cette quatrième étape du rallye du Maroc, la plus longue et éprouvante, a apporté son lot d’incidents, heureusement plus sportifs que techniques répondant parfaitement aux attentes de l’équipe de Peugeot Sport qui aborde cette course comme une véritable répétition générale du Dakar 2017. La moisson d’enseignements est bonne et la Peugeot 3008 DKR se porte bien, figurant chaque jour dans le top 3.  

       

– Partis en tête de course ce matin, Carlos Sainz / Lucas Cruz ont eu la difficile tâche d’ouvrir la spéciale la plus longue du Rallye du Maroc. L’étape 4 – une boucle de 319 kilomètres autour d’Erfoud – présentait tous les types de terrains du Maroc, des collines rocailleuses aux pistes cassantes en passant par les dunes de Merzouga, et une navigation compliquée. Un exercice intéressant pour les équipages du Team Peugeot Total et la Peugeot 3008 DKR dans leur préparation au prochain Dakar.

– Menant la course à un rythme élevé, les espagnols Sainz / Cruz ont perdu 6 minutes au kilomètre 131 en cherchant un way point caché ; une nouveauté instaurée dans la règlementation rallye-raid et qui ajoute une difficulté supplémentaire dans la navigation. Avec la Peugeot 3008 DKR ils complètent le podium d’étape (3ème) et maintiennent leur position au classement général (2nd).

– Les français Cyril Despres / David Castéra ont parfaitement su gérer la course, en remontant rapidement sur leurs adversaires partis devant, et signent le 4ème chrono de l’étape malgré une crevaison. Tout est positif pour ce duo, qui reprend confiance rapidement après leur mésaventure de l’étape 1.

Carlos Sainz sur Peugeot 3008 DKR – 3ème de l’étape / 4ème au général : « Nous étions dans un bon rythme. Je me sens très à l’aise avec la nouvelle Peugeot 3008 DKR et c’est une voiture qui me va bien. Nous avons perdu du temps à valider un way point masqué que nous croyions avoir manqué. En fait il s’est avéré que nous sommes passés 5 fois dessus sans réaliser que c’était bon. Nous perdons là 6 min mais c’est un très bon exercice pour le Dakar où il y aura le même type de difficulté. Avec une deuxième petite erreur à la fin, il nous manque près de 8 à 9 minutes au chrono. La performance est donc bonne d’autant que la spéciale était vraiment très exigeante et éprouvante. Demain j’espère jouer la victoire d’étape et la prochaine course sera la bonne. »

Cyril DESPRES sur Peugeot 2008 DKR – 4ème de l’étape / TBC au général : « Bon rythme, bonne journée. Peut-être même la meilleure pour nous sur cette course ! On était bien callé avec David. On a rapidement rattrapé la poussière de Carlos et ensuite on a fait notre course. C’était agréable. On a jardiné sur une erreur de lecture, crevé à la réception d’un saut. En tout je pense qu’on a perdu 4 minutes mais on ne s’est pas mis la pression. On accumule de l’expérience ici. Le Rallye du Maroc est un très bon exercice de concentration. »

Bruno Famin – Directeur Peugeot Sport et Manager Team Peugeot Total : « Le déroulé de la course est assez conforme à ce que nous attendions. Nous ne nous mettons pas la pression et restons concentrés sur les validations et l’entrainement de l’équipe et des équipages. Rien à signaler jusqu’ici au niveau mécanique, les deux voitures fonctionnent bien, c’est un bon point, mais nous voyons aussi que la concurrence est redoutable ! Aujourd’hui nous avons perdu un peu de terrain sur des soucis de navigation, notamment du fait de ces nouveaux ‘’way point cachés’’. C’est une nouveauté dans le règlement sportif, que nous aurons également au Dakar. C’est ce qui a couté la victoire d’étape à Carlos et Lucas ; nous allons travailler dessus pour éviter que cela ne se reproduise. Nous aborderons la dernière étape demain dans le même état d’esprit tout en espérant terminer par une victoire d’étape. »

Aurélie Lehé – Peugeot Sport,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*