Rallye du Maroc Etape 2: Paulo Gonçalves en tête…

Paulo Gonçalves © DR

Hier, le Maroc a fêté le Nouvel An, le passage à l’année 1438 du calendrier de l’Hégire et le Rallye du Maroc a quitté, ce matin tôt, Agadir et l’Océan pour mettre le cap à l’est, direction les dunes. Après une liaison de 263km, les concurrents attaquent les pistes rapides qui serpentent dans le fond des vallées verdoyantes, encaissées entre les montagnes. Les traversées d’oued sont  nombreuses pour rallier le chott et enfin les dunes.

Sur la fin, il fallait être concentré sur la navigation et choisir les bonnes pistes parmi les nombreuses parallèles qui se perdent dans le sable… Le bivouac, sans assistance, est situé aux pieds  des dunes de Tagunite, dans un endroit absolument fantasmagorique, digne des contes des 1000 et 1 nuits…

Suite à un souci technique sur la piste en début de spéciale, le départ des motos a été déféré au CP1, km105. Le mercure a grimpé et l’air chaud et sec du désert a remplacé la brise marine. La spéciale est très rapide jusqu’au km220 et les motos, à cause du
deuxième départ tardif et après les 15′ de neutralisation du ravitaillement, se font rattraper par les voitures.

Les pilotes arrivent exténués et peinent à raconter leur journée…

À moto, parti en cinquième position, Paulo Gonçalves (Honda) remporte la spéciale : « Évidemment, je suis content de cette  victoire d’étape.  Ce  soir, nous sommes sans assistance, ce qui ne me dérange pas quand je n’ai pas de problème… Avec des soucis mécaniques, cela devient vite l’enfer. »

Son équipier, Ricky Brabec (Honda HRC) est deuxième à 2’25 suivi de Sam Sunderland (KTM) à 3’50. Toby Price (KTM) a ouvert la piste toute la journée et se retrouve 4ème devant Helder  Rodrigues  (Yamaha). « Je  suis, une fois de plus, le seul à avoir  couru  toute la spéciale, car c’est après moi que les autres gars ont été arrêtés… Mais bon, c’est la course. »

Adrien Van Beveren (Yamaha) est 6ème suivi de Kevin Benavides (Honda) qui s’est perdu dans le chott avant le refueling et Pablo Quintanilla (Husqvarna).

Au général, Paulo Gonçalves (Honda HRC) ravit la tête à Toby Price pour 45 secondes. Stefán Svitko (KTM) se classe 9ème et premier amateur devant Xavier de Soultrait (Yamaha) qui s’est perdu trois minutes.7

Shane Esposito, arrivé des États Unis au pied levé pour remplacer Francisco Arredondo, découvre la KTM de rallye, la lecture du road-book et la navigation et se classe à la très belle 12ème place: « J’apprends et je suis vraiment ravi de découvrir cette discipline super sympathique. Pour lire le road-book ça va plus ou moins, mais aujourd’hui, j’ai eu un peu dur  dans  les  dunes, car je n’ai jamais roulé dans le sable avec cette moto qui est beaucoup plus lourde et n’a pas la même maniabilité que ma Honda
450 Désert. »

Sébastien Souday signe le 26ème temps, mais se classe premier en quad tandis que Rafal Sonik, 34ème, a cassé son amortisseur de direction et, pour la première fois de sa carrière, se retrouve avec des ampoules aux mains.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*